Hôpital et hospice, actuellement centre hospitalier (canal du Nivernais)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôpital ; hospice

Appelation d'usage

Centre hospitalier

Titre courant

Hôpital et hospice, actuellement centre hospitalier (canal du Nivernais)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Nièvre (58) ; Clamecy ; 14 route de Beaugy

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Clamecy

Canton

Clamecy

Lieu-dit

Beaugy (près de) ; bief 47 du versant Seine

Adresse de l'édifice

Beaugy (route de) 14

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Pharmacie

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 20e siècle ; 3e quart 20e siècle ; 4e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1932 ; 1968 ; 1984 ; 1990

Description historique

Construction de l'hôpital-hospice, dont le terrain est choisi dès 1913 mais dont le projet n'est conçu qu'à partir de 1920, aboutissant à une adjudication en 1929 et à une réception des travaux le 15 mai 1932. L'hôpital comporte aussi un pavillon dédié à l'accueil des tuberculeux, mis en service à l'automne 1932, étendu en 1937. Déclaré non rentable, il est fermé en 1940. A l'ensemble initial, se sont ajoutés, en 1968 et en 1984, 2 structures pavillonnaires en dur, d'une capacité de 80 lits. Une troisième unité pavillonnaire, devant regrouper l'ensemble des services actifs, achève de se construire fin 1990, afin de devenir Centre hospitalier général.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Pierre ; brique ; ciment ; béton ; enduit

Matériaux de la couverture

Tuile plate mécanique

Typologie de plan

Plan régulier en H

Description de l'élévation intérieure

Rez-de-chaussée surélevé ; 1 étage carré ; étage de comble

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Terrasse ; toit à deux pans ; croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre

Couverts ou découverts du jardin de l'édifice

Groupe d'arbres ; massif de fleurs ; pelouse

Commentaire descriptif de l'édifice

Le bâtiment initial abrite l'administration, le bloc opératoire (2 salles) et le service des urgences. Les bâtiments construits en 1984 et 1990 sont occupés par les services de médecine, chirurgie, maternité, moyen et long séjour, cuisine et self-service. La maison de retraite (1968) est à l'écart. Le bâtiment principal consiste en un pavillon carré de 5 travées et 3 niveaux, dont le toit est à 2 pans, couvert en tuiles plates, surmonté d'un lanternon. 2 galeries de 3 travées, fermées par des baies, donnent accès à 2 ailes d'1 niveau. Seule l'aile gauche, à 5 travées, a gardé son alternance de piliers de pierres de taille et de fenêtres surmontées d'un arc en plein cintre, de briques (service des urgences). La ventilation est assuré par 6 souches de brique et béton installés sur le toit. Seules celle de l'aile gauche sont encore visibles, l'aile droite ayant subi des modifications pour accueillir d'administration . L'aile droite consiste en 3 travées de 2 niveaux. La façade latérale droite, dont le toit est à croupes, est percé de deux fenêtres. Un bandeau décoratif d'enduit ciment entouré d'une rangée de briques anime les façades enduites en ciment. Les linteaux des fenêtres des ailes sont des poutrelles d'acier. Les linteaux du bâtiment central, premier niveau, ont un décor de briques. La façade postérieure est constituée de 2 ailes de 4 travées percées de 4 fenêtres et, sur la façade latérale, d'une fenêtre. Au contraire de la façade antérieure, l'aile gauche a été moins modifiée que l'aile droite, sur laquelle se raccorde l'extension des années 1970-1980. Dans l'axe du pavillon central, un bâtiment de forme cubique, à 3 niveaux, lui est raccordé par un passage. Il abritait les cuisines. Dans le parc, à distance du bâtiment initial et dans l'axe, l'ancien pavillon dit "des contagieux", actuellement pharmacie. Il s'agit d'un bâtiment de plan rectangulaire d'1 niveau, à 5 travées sur la façade antérieure, une fenêtre et 3 demi-fenêtres sur la façade postérieure et 3 travées sur les façades latérales. A l'intérieur, la paillasse est tout ce qui subsiste de l'ancien cloisonnement. Quelques bâtiments complètent cet ensemble initial : le bâtiment de la PMI, de plan rectangulaire allongé, à 2 niveaux surélevé et 14 travées, comportant en façade une galerie de poteaux métalliques. Au dessus des fenêtres de l'étage, un bandeau décoratif de 2 rangs de briques et d'enduit ciment rappelle le décor du bâtiment initial. Le toit est à 2 pans et couvert de tuiles plates mécaniques. A l'arrière, 2 décrochements qui forment une aile perpendiculaire de 3 travées. Le logement du personnel, situé non loin de l'entrée, est un immeuble cubique en béton à avancée de brique, à toit en terrasse, à coursives, de 4 niveaux et 8 travées. A gauche du portail d'entrée, l'ancien transformateur électrique, homogène avec l'ensemble initial.

Protection et label

Référence aux objets conservés

IM58002154

Observations concernant la protection de l'édifice

L'intérêt de l'édifice consiste dans son mode de construction : sur un terrassement dans lequel on retrouve du machefer, une structure de poutres d'acier (tôle rivetée) datées de 1875 et récupérées lors de la démolition d'un pont sur le canal du Nivernais supporte l'ensemble. Le parti architectural tient compte à la fois des avancées technologiques de l'architecture dite rationaliste de la seconde moitié du 19è siècle, du décor des édifices de la première reconstruction et, pour le bâtiment cubique de l'arrière, des formes cubiques vulgarisées par le mouvement du Bauhaus.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2004

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Le Clech-Charton Sylvie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (patrimoine hospitalier) ; enquête thématique régionale (canaux de Bourgogne)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire 17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/26