Cimetière de Belle-Croix, actuellement parc de stationnement

Désignation

Dénomination de l'édifice

Cimetière

Appelation d'usage

Cimetière de Belle-Croix

Destination actuelle de l'édifice

Stationnement

Titre courant

Cimetière de Belle-Croix, actuellement parc de stationnement

Localisation

Localisation

Grand Est ; Moselle (57) ; Saint-Avold ; rue du Général Mangin ; passage des Poilus

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Lorraine

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Saint-Avold

Canton

Saint-Avold

Adresse de l'édifice

Général Mangin (rue du) ; Poilus (passage des)

Références cadastrales

1837 D1 1252, 1254, 1255, 2007 10, 86, 88, 87

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom de l'édifice

Chapelle Sainte-Croix

Références de l'édifice de conservation

IA00037056

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1763

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Ancien cimetière ouvert en janvier 1763 (A.D. 57 29 J 77) après l'interdiction d'inhumer dans le cimetière paroissial de Saints-Pierre-et-Paul (IA57002102). Situé à l'est de la ville, sur l'ancienne route de Hombourg et contre le Chemin de la Chinerkoul, soit aujourd'hui à l'angle de la Rue Mangin et du Passage des Poilus. Il s'étendait en terrasses au pied de la chapelle Sainte-Croix (IA00037056). Le cimetière était clos de murs d' 1m 83 sur les côtés est et ouest, de 70 cm environ au nord, où se trouvait l'entrée. Au sud, du côté du chevet de la chapelle, une haie vive complétait l'enclos. Sur la deuxième terrasse, au pied de l'escalier, trois croix se dressaient représentant le Christ et les deux larrons, aujourd'hui disparues. En 1780 (A.D 57, E supplément 609, n°226) , le cimetière est pavé. Les murs sont rétablis après agrandissement en 1779 (A.D 57, E supplément 609, n°226) et 1808 (A.D 57, E supplément 609, n°648) , et réalisés en pierre de taille. En 1845, pour des raisons d'hygiène et de place, il est décidé d'ouvrir un nouveau cimetière (A.M Saint-Avold, série 251 D, CM 1845-1852) sur la commune et en 1853 il est interdit d'inhumer à Belle-Croix (A.M Saint-Avold, série 251 D, CM 9.11.1853-5.11.1864). Le 4 juin 1869 la Municipalité concède l'usufruit du terrain à l'administration de Guerre. (A.M Saint-Avold, série 1 AL 5, CM 1865-1879). Le 17 septembre 1907, le site du cimetière devient « Place de la Paix » (A.M Saint-Avold, série 1 AL 8, CM 13.8.1906-16.2.1923). Le 11 juillet 1928, une partie est aménagée en terrain de tennis (A.M Saint-Avold, série 3 D 1, CM 19.3.1923-19.12.1932) , puis, en 1933, la ville vend une partie du terrain en trois lots constructibles en imposant que le lot situé devant la chapelle Sainte-Croix ne soit pas trop bâti, le reste est aménagé en parc de stationnement automobile (cf Jacops Marie-France et Martan Yvette, « Les cimetières de Saint-Avold », Les Cahiers Naboriens, n°2, 1985, p. 101).

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

Le lieu est actuellement un parking public, au pied de la Chapelle Sainte-Croix.

État de conservation (normalisé)

Détruit

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2010

Date de rédaction de la notice

2010

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Koenig Hélène, Tronquart Martine

Cadre de l'étude

Opération ponctuelle

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Lorraine - service régional de l'inventaire général Hôtel Ferraris - 29, rue du Haut Bourgeois 54000 Nancy - 03.83.32.90.63

cimetière de Belle-Croix, actuellement parc de stationnement
cimetière de Belle-Croix, actuellement parc de stationnement
© Région Lorraine - Inventaire général
Voir la notice image