Cimetière du Felsberg

Désignation

Dénomination de l'édifice

Cimetière

Appelation d'usage

Cimetière du Felsberg

Titre courant

Cimetière du Felsberg

Localisation

Localisation

Lorraine ; Moselle (57) ; Saint-Avold ; rue du Cimetière

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Saint-Avold

Canton

Saint-Avold

Lieu-dit

Felsberg

Adresse de l'édifice

Cimetière (rue du)

Références cadastrales

2007 35 01 175

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Ossuaire, maison

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 19e siècle, 2e moitié 19e siècle, 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1849, 1866

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Signature, attribution par tradition orale, attribution par analyse stylistique

Description historique

Le cimetière du Felsberg est créé en 1849 pour remplacer le cimetière de Belle-Croix (IA57002101) fermé pour des raisons d'hygiène et de place (A.M Saint-Avold, série 251 D, CM 1845-1852). Le 2 Novembre 1846 la Ville achète un jardin fruitier sur la colline du Felsberg, les travaux débutent en 1849 (A.M Saint-Avold, série 251 D, CM 1845-1852). Le plan est validé le 9 Janvier 1853. Réparti en deux terrasses, il prévoyait 1 390 places dont 1 273 pour les catholiques, 86 pour les israélites et 31 pour les cultes dissidents (A.M Saint-Avold, série 251 D, CM 1853-1864). Le 5 février 1853, les deux premières inhumations sont réalisées. L'entrée principale donnait sur la première terrasse, partie la plus vaste de la nécropole divisée en 5 sections réparties autour de 2 grandes allées perpendiculaires. Au Nord-ouest se trouvait 449 fosses réservées aux enfants de moins de 12 ans. Les 3 autres sections comprenaient des concessions temporaires de 315, 287 et 68 fosses. Au Sud 86 fosses étaient dédiées au culte israélite. La seconde terrasse accessible par un escalier à gauche de l'entrée ou au centre était divisée en 5 sections : 84 fosses au Nord pour les concessions trentenaires ; au sud, 70 fosses pour les concessions à perpétuité ; tout au sud de la terrasse 31 fosses étaient réservées aux cultes dissidents. En 1866, le cimetière se révéla insuffisant, il fut agrandi d'une troisième terrasse (A. M Saint-Avold, série 1 AL 5 CM 1865-1879) entourée d'un mur de clôture et comprenant plus de 500 fosses (230 concessions trentenaires, 180 concessions perpétuelles, 48 fosses de suicidés et 60 fosses de mort-nés). L'escalier menant à cette terrasse fut réalisé en 1869 (A. M Saint-Avold, série 1 AL 5 CM 1865-1879). Après la première guerre mondiale, le cimetière est à nouveau trop petit, et impossible à agrandir, les habitants sont alors autorisés à se faire inhumer dans la partie réservée aux enfants (A. M Saint-Avold, série 3 D 1 19.3.1923-19.12.1932) , cette section est totalement affectée aux adultes le 17 avril 1935. Le 19 Octobre 1949, il est décidé que le carré protestant serait désormais ouvert à tous. Le 4 décembre 1952, la nécropole ne pouvant plus accueillir la population naborienne qui augmentait, il fut décidé la création d'un cimetière B, mis en en service en 1954 de l'autre côté de la rue ; celui étudié devenant ainsi cimetière A.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, pierre de taille, enduit

Commentaire descriptif de l'édifice

Le cimetière se situe sur la colline du Felsberg, d'où son appellation. Installé sur un terrain en pente, il s'étage sur 3 niveaux, séparés par un escalier en calcaire, et est divisé en 8 sections. Il est entouré d'un mur en calcaire, l'entrée principale donne sur le premier niveau, à proximité de la maison du gardien. A droite du portail d'entrée, se situe la section 1, à gauche la section 2, puis la section 3 qui contient un carré réservé aux religieux autour de la croix Poncelet. La section 4 correspond aux anciens emplacements israélite et protestant du cimetière, ce dernier étant marqué par 2 bornes. L'ossuaire se trouve dans la section 5, et le dépositoire dans la section 6. La nature est très présente dans le cimetière, les deux premiers niveaux sont séparés par des plantations de cyprès et de thuyas ; les talus sont gazonnés et plantés de bouleaux, d'acacias, et d'arbustes aux diverses essences. Les allées principales sont pavées et les secondaires sont gravillonnées. Il contient 3 chapelles funéraires (IA57002105, IA57002106, IA57002107). 165 tombeaux ont été repérés, dont 42 étudiés dans la base Palissy. 16 tombeaux sont de style néo-gothique, 9 sont à l'imitation de la nature ; on relève la présence de 2 formes : tombeaux en sarcophage (18) , tombeaux à stèle en croix (27). Parmi les épitaphes relevés, certaines sont en langue allemande (7) ou en latin (7) , la plupart en français. 18 marbriers ont signé leur travail : 8 Laroche (Kédange) , 1 Laroche (Sarreguemines) , 3 Jacquemin (Metz) , 6 Ney (Bambiderstroff) , 1 Battavone (Thionville) , 2 Schaeffer Granite (Sarreguemines) , 11 Steinmetz (Bambiderstroff) , 3 Piodi (Metz Plantières) , 3 Gény (Metz Plantières) , 3 Filliung (Hellering) , 3 Altmayer (Saint-Avold) , 2 Altmayer (Lelling) , 1 Pauly, 1 Veber, 1 Christeni, 1 Christini, 2 Plontz (Oberdorf) , 2 Martin ; un marbrier a été repéré par comparaison stylistique avec son travail dans le cimetière de Pontpierre (57) : Popp (Créhange).

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, fonderie, céramique

Indexation iconographique normalisée

Ange ; Calvaire ; Christ ; Christ en croix ; Vierge ; portrait ; ordre de la Légion d'honneur ; ordre de Saint-Louis ; cartouche ; cercle ; chevron ; cuir découpé ; entrelacs ; denticules ; entrelacs ; feuille d'eau ; guirlande ; fleuron ; grecque ; ove ; palmette ; perle ; quadrilobe ; pointe de diamant ; rinceau ; rosace ; volute ; colonne ; fronton ; ordre antique ; pilastre ; pinacle ; amphore ; ancre ; calice ; bouquet ; chapelet ; ciboire ; couronne de laurier ; couronne : mort ; croix latine ; croix pattée ; draperie ; étole ; flambeau ; hostie ; livre ; pot ; sablier ; torche ; urne ; voile ; pot à feu ; acanthe ; blé ; chrysanthème ; couronne végétale ; fleur ; feuillage ; gland ; immortelle ; laurier ; lierre ; lys ; marguerite ; palme ; pavot ; pensée ; pomme de pin ; raisin ; rose ; tournesol ; tronc : arbre ; pierre : accumulation ; étoile ; Chrisme

Description de l'iconographie

Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief. Les représentations peuvent relever des symboles funéraires liés à des objets ou à la nature, ou renvoyer à un répertoire stylistique purement ornemental.

Protection

Référence aux objets conservés

IM57004826, IM57004829, IM57004833, IM57004837, IM57004838, IM57004848, IM57004827, IM57004836, IM57004851, IM57004857, IM57004858, IM57004832, IM57004839, IM57004847, IM57004855, IM57004860, IM57004823, IM57004842, IM57004856, IM57004830, IM57004840, IM57004849, IM57004841, IM57004845, IM57004831, IM57004854, IM57004821, IM57004825, IM57004850, IM57004824, IM57004828, IM57004843, IM57004852, IM57004853, IM57004822, IM57004834, IM57004835, IM57004844, IM57004846, IM57004859

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2010

Date de rédaction de la notice

2010

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Koenig Hélène, Tronquart Martine

Cadre de l'étude

Opération ponctuelle

Typologie du dossier

Dossier avec sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Lorraine - service régional de l'inventaire général Hôtel Ferraris - 29, rue du Haut Bourgeois 54000 Nancy - 03.83.32.90.63

1/133
cimetière du Felsberg
cimetière du Felsberg
© Région Lorraine - Inventaire général
Voir la notice image