Ferme dite "Les bouts de Vic"

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ferme

Appelation d'usage

Les bouts de Vic

Titre courant

Ferme dite "Les bouts de Vic"

Localisation

Localisation

Grand Est ; Moselle (57) ; Vic-sur-Seille ; 3 rue de la Gare

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Lorraine

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Vic-sur-Seille

Canton

Vic-sur-Seille

Adresse de l'édifice

Gare (rue de la) 3

Références cadastrales

1830 251-252-254, 1985 2 366-367, 2011 2 477

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Cour, jardin, jardin potager

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

17e siècle, 18e siècle, 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

14e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1909

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Ferme dont les bâtiments adossés au rempart médiéval présentent des vestiges témoignant d'une construction en plusieurs étapes dès le 17e siècle puis au cours du 18e siècle. L'ensemble de la construction est repris à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle comme l'indique la date portée 1909 sur la clé d'une des portes charretières. Un séchoir à houblon datant de cette même période barrait la cour perpendiculairement à l'exploitation et a été détruit au cours des années 1980. Il s'agissait d'une exploitation importante avec deux écuries, deux étables (dont une pour les génisses), une grange, une bergerie et un "tripot" ou manège.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Moellon, moellon sans chaîne en pierre de taille, enduit, bois

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, appentis

Commentaire descriptif de l'édifice

Edifice à plan en L de construction très hétérogène en moellon enduit. Le logis, très large (7 travées irrégulières) et peu profond, à un niveau et comble, est adossé au rempart médiéval ; de ce fait, sa toiture est en appentis. Les éléments témoignant de l'ancienneté de l'occupation de l'endroit sont : une baie à linteau droit à chanfrein sur la façade du logis, une porte charretière à linteau en arc en anse de panier à chanfrein au niveau de l'exploitation. Les linteaux, selon l'époque de leur construction, sont en calcaire, en bois, en brique (jours de grenier) ou en grès (caractéristique de la construction dans cette région à l'époque de l'Annexion allemande), de formes variées (segmentaires, en anses de panier, droits...). L'ancien séchoir à houblon était une construction en bois et planches sur poteaux formant grenier et hangar ouvert sur la cour par trois arcades en bois découpé.

État de conservation (normalisé)

Bon état

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2005

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Decomps Claire, Gloc Marie

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Lorraine - service régional de l'inventaire général
Hôtel Ferraris - 29, rue du Haut Bourgeois 54000 Nancy - 03.83.32.90.63

1/14
ferme
ferme
© Région Lorraine - Inventaire général
Voir la notice image