Maison ; presbytère ; orphelinat Saint-Joseph ; gendarmerie ; actuellement maison et centre médico-social

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison, presbytère, orphelinat, gendarmerie

Appelation d'usage

Orphelinat Saint-Joseph

Destination actuelle de l'édifice

Maison ; centre médico-social

Titre courant

Maison ; presbytère ; orphelinat Saint-Joseph ; gendarmerie ; actuellement maison et centre médico-social

Localisation

Localisation

Grand Est ; Moselle (57) ; Vic-sur-Seille ; 1 rue Saint-Marien

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Lorraine

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Vic-sur-Seille

Canton

Vic-sur-Seille

Adresse de l'édifice

Saint-Marien (rue) 1

Références cadastrales

1830 640, 1985 2 64

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Cour, maison

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

2e moitié 15e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1801

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Edifice signalé comme presbytère à la fin du XVIIe siècle et occupé à cet effet jusqu'à la Révolution puis remanié totalement à la charnière des 18e et 19e siècles (date 1801 sur le linteau de la porte). Au cours du 19e siècle, il abrite l'orphelinat Saint-Joseph avant de devenir, à partir de 1918, une gendarmerie. Au début des années 1980, la gendarmerie quitte les locaux et l'édifice accueille, outre des logements, un centre médico-social au rez-de-chaussée.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Moellon sans chaîne en pierre de taille

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique

Description de l'élévation intérieure

En rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, comble à surcroît

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Commentaire descriptif de l'édifice

Edifice de plan rectangulaire à trois niveaux d'élévation. La façade principale sur la cour est à cinq travées. La porte d'entrée, précédée de quatre marches est en position centrale. Datée de 1801sur l'agrafe, elle est flanquée de deux fenêtres étroites qui éclairent le vestibule. Les fenêtres sont en arc segmentaire. Au 1er étage à droite, une double batterie de fenêtres à meneaux en pierre de Jaumont de style gothique flamboyant (linteaux ornés d'arcatures trilobées, de choux et d'un blason) pose un problème : s'agit-il d'un vestige en place d'une construction plus ancienne dont on n'aurait conservé que cette partie ? Ou s'agit-il d'un remploi inséré à une époque indéterminée, peut-être avant le remaniement en 1801? De la même manière, la gargouille représentant l'ours de saint Marien, située sur le toit à l'angle droit de la façade, est un élément remployé dont on ne connaît ni la provenance, ni la date de mise en place. A l'intérieur, le vestibule abrite encore un ensemble de menuiserie composé de lambris d'appui, et de portes et dessus-de-porte moulurés dont certaines datent peut être de l'origine de la maison. La cage d'escalier est située au centre de l'édifice, sur l'arrière. Dans la cour, un deuxième bâtiment a sans doute été construit dans le courant du 19e siècle. En comparant son allure actuelle à celle donnée par une carte postale du début du 20e siècle, on s'aperçoit que des modifications importantes ont été introduites : remplacement de la demi-croupe par des longs pans sur le pignon ; repercement complet du pignon. Fermant la cour sur l'arrière, il faut noter un vestige de construction à pan de bois, datant peut être du 18e siècle.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Ornement à forme architecturale ; chou ; emblème ; ours

Description de l'iconographie

Linteaux des baies du 1er étage à droite : arcs trilobés, choux frisés, blason, gargouille à l'angle droit de la toiture : ours tenant un pot de miel

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2004

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Decomps Claire, Gloc Marie

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Lorraine - service régional de l'inventaire général Hôtel Ferraris - 29, rue du Haut Bourgeois 54000 Nancy - 03.83.32.90.63

1/23
ancien presbytère, puis orphelinat Saint-Joseph, puis gendarmerie, actuellement Centre médico-social
ancien presbytère, puis orphelinat Saint-Joseph, puis gendarmerie, actuellement Centre médico-social
© Région Lorraine - Inventaire général
Voir la notice image