Hôtel du docteur Vautrin

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôtel

Appelation d'usage

Hôtel du docteur Vautrin

Titre courant

Hôtel du docteur Vautrin

Localisation

Localisation

Grand Est ; Meurthe-et-Moselle (54) ; Nancy ; 45 cours Léopold

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Lorraine

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Nancy

Adresse de l'édifice

Léopold (cours) 45

Références cadastrales

1972 AM 39, 2008 AM 39

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1891

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Vautrin (commanditaire)

Description historique

Hôtel particulier construit en 1891 pour le docteur Vautrin (l'Immeuble et la Construction dans l'Est, 30/08/1891/ p. 127) sur une parcelle traversante à l'extrémité nord du cours Léopold et de la rue de l'Hospice (actuelle rue Hermite). Sur cette parcelle acquise en 1888 (l'Immeuble et la Construction dans l'Est, 1/07/1888 p. 70) se trouvait une petite construction qui sera démolie. En 1906, une remise est bâtie en fond de parcelle sur la rue Hermite : c'est l'actuel n° 32, transformé en logement et cadastré AM 41. A cette même période, soit une vingtaine d'années après sa construction, l'hôtel est agrandi en épaisseur sur le jardin avec notamment la création d'un jardin d'hiver de plan semi-circulaire. Le décor intérieur est aménagé dans le style Ecole de Nancy, alors très prisé par la bourgeoisie de la ville : plafonds en staff, lambris, cheminées, meubles (bibliothèques, buffets, consoles, canapé..) pour les pièces de réception et le jardin d'hiver, verrières dans la cage d'escalier. Le décor de la cuisine (lambris, cheminée, placard, plafond à la française) tout comme celui de l'escalier et sa rampe d'appui est contemporain de la construction, dont ils reprennent le vocabulaire de la Renaissance, que l'on trouve sur la façade antérieure. L'édifice occupé par les bureaux de l'ONISEP (Office National Information Enseignements et Profession) est mis en vente par l'Etat en 2014.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Zinc en couverture, ardoise

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 1 étage carré, étage de comble

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente

Commentaire descriptif de l'édifice

L'édifice est conçu sur le plan de l'hôtel particulier tel que le définissent les historiens de l'architecture, J.C Vigato, P. Dieudonné et V. Bradel dans leur travail de recherche sur les maisons individuelles de Nancy (« Existe-t-il une architectonique de la maison ? Nancy 1904-1970 : contributions à une critique architecturale de la maison individuelle ». Villers-lès-Nancy : Ecole d'Architecture de Nancy, 1986) : porche traversant latéral (entre rue et jardin) donnant accès à un couloir-galerie central, qui distribue du côté rue des pièces de réception en enfilade, et, du côté jardin, des pièces fonctionnelles (cuisine, office, bureau). Dans le cas présent, il n'y a pas de porche traversant mais une porte bâtarde suivie d'un vestibule. La façade antérieure en pierre de taille appareillée compte 6 travées, les 2 baies centrales étant groupées pour former un axe de symétrie, renforcé par la présence d'un balcon en pierre et balustres à l'étage et d'une lucarne double richement ornée : pilastres corinthiens, fronton triangulaire à décor sculpté de rinceaux, de cuir et chute végétale. L'ornementation de la façade s'inspire de la Renaissance tant dans sa structure (larges bandeaux horizontaux et chaînages verticaux) que dans son décor sculpté (rinceaux, coquilles, pointes de diamant, mascarons feuillagés). La façade postérieure est, quant elle, entièrement dépourvue de décor. Escalier à retours en bois : rampe à balustres de plan carré et décor de cannelures, départ orné d'une tête de lion portée par une console à volute feuillagée.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Rinceau ; coquille ; mascaron ; pointe de diamant ; lion

Description de l'iconographie

Mascaron feuillagé, tête de lion : départ de la rampe d'escalier

Protection

Référence aux objets conservés

IM54014368, IM54014367, IM54014366, IM54014365, IM54014372, IM54014371, IM54014373, IM54014370, IM54014369, IM54014364

Typologie de la zone de protection

Secteur sauvegardé

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2014

Date de rédaction de la notice

2014

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Tronquart Martine, Vaxelaire Yann

Cadre de l'étude

Étude urbaine Nancy

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Lorraine - service régional de l'inventaire général Hôtel Ferraris - 29, rue du Haut Bourgeois 54000 Nancy - 03.83.32.90.63

1/21
hôtel du docteur Vautrin
hôtel du docteur Vautrin
© Région Lorraine - Inventaire général ; © Ville de Nancy ; © communauté urbaine du Grand Nancy
Voir la notice image