Grand magasin de confection dit La Grande Fabrique aujourd'hui magasin Eurodif

Désignation

Dénomination de l'édifice

Grand magasin

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Magasin de confection

Titre courant

Grand magasin de confection dit La Grande Fabrique aujourd'hui magasin Eurodif

Localisation

Localisation

Grand Est ; Marne (51) ; Epernay ; 28 rue du Général-Leclerc ; 1 rue du Capitaine-Deullin

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Champagne-Ardenne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Epernay centre

Adresse de l'édifice

Général-Leclerc (rue du) 28 ; Capitaine-Deullin (rue du) 1

Références cadastrales

2000 BI 580

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Logement patronal

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1923

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Edifice construit sur l'ancien terrain de l'Hôtel de Rohan, devenu à la fin du 18e siècle une auberge relais, tenue par Remy Vallet, connue pour avoir reçu Louis XVI au retour de Varenne. Elle est occupée au 19e siècle par la Brasserie de Rohan. Un grand magasin surmonté de logements est construit par M. Morange à la place de la brasserie et d'un magasin de commerce détruits pendant la Première Guerre Mondiale, destruction due au bombardement de juillet 1918. La reconstruction, en 1923, porte sur l'emprise de plusieurs maisons dotées de commerces (magasin de chaussures, café de Rohan, etc...). L'impasse de l'hôtel de Rohan, au n° 32 rue du Général Leclerc, est maintenue au rez-de-chaussée de l'immeuble ; un autre passage est élargi pour créer la rue du Capitaine Deullin dont l'édifice constitue l'angle. Il devint le magasin la Grande Fabrique à partir de 1952. Il est aujourd'hui magasin à l'enseigne Eurodif. Le rez-de-chaussée est aujourd'hui dénaturé par l'activité commerciale.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Béton, calcaire, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Ardoise, zinc en couverture, verre en couverture

Typologie de plan

Plan rectangulaire régulier

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 2 étages carrés, étage de comble

Typologie de couverture

Toit à longs pans brisés

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Le gros oeuvre est en béton armé. La plus grande partie de la décoration des façades est réalisée en ciment, avec la figuration de faux joints ; colonnes en pierre de taille. Les baies d'inspiration néo-classique sont une file continue de baies cintrées au 1er étage, des baies rectangulaires au second étage. Lucarnes oil-de-boeuf ; une lucarne à 4 baies jumelées s'intègre au fronton de maçonnerie sur l'angle. Au centre de la parcelle, une verrière et un plafond en pavés de verre éclairent le local commercial au 1er étage. Escalier dans-oeuvre, tournant, en maçonnerie de béton, avec jour, avec rampe en ferronnerie sur mur-bahut en béton, accessible par l'impasse desservant l'appartement du 2e étage.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, ferronnerie

Indexation iconographique normalisée

Colonne : ordre ionique, fronton : ornement à forme architecturale ; feuillage, fleur, ruban, guirlande, poste ; coquille ; urne ; monogramme

Description de l'iconographie

Les travées du 1er étage, rythmées par des colonnes, ont des baies jumelées à colonnes ioniques, des frises en ciment sculpté représentant des fleurs et des feuillages ornent les corniches, l'édicule d'une porte d'entrée secondaire, escalier en béton dont la rampe est ornée d'urnes, des urnes forment un motif d'amortissement du fronton sur l'angle, au fronton surmontant le pan coupé, cartouche portant le monogramme "CM", accompagné d'un décor de guirlandes, la porte d'entrée sur l'angle est surmontée au 1er étage d'une loggia couverte d'une trompe en éventail en béton, au 2e étage d'une loggia couverte d'une niche en cul-de-four en béton, moulurée en coquille, le fronton courbe surmontant la niche en coquille comporte de petites baies de comble, est orné de cartouches et guirlandes. Ferronnerie de l'escalier et de garde-corps.

Dimensions normalisées des édicules uniquement

L = 3500 ; la = 2200

Protection

Observations concernant la protection de l'édifice

L'élément le plus remarquable est la travée en pan coupé qui abrite l'entrée du magasin et comporte des loggias superposées et un fronton.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bailly Gilles-Henri, Caulliez Stéphanie, Laurent Philippe

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Champagne-Ardenne - Service chargé de l'inventaire 3, rue du Faubourg Saint-Antoine 51037 Châlons-en-Champagne - 03.26.70.36.81

1/4
niche
niche
© Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image