Maison

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Titre courant

Maison

Localisation

Localisation

Champagne-Ardenne 51 Châlons-en-Champagne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Châlons-en-Champagne centre

Adresse de l'édifice

Lombards (rue des) 10

Références cadastrales

1826 F 223, 1981 BE 173

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Boutique

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 17e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1618

Commentaires concernant la datation

Porte la date, daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Sur cette propriété se trouvait une ancienne maison d'orfèvrerie. En 1251, le corps de logis arrière était dit "la maison à l'Aigle" et en 1433 "la maison à l'Ours". En 1528, on le désigne quelquefois sous ces deux noms "maison à l'Aigle, autrement à l'Ours". Actuellement, sur le corps de logis arrière, on distingue encore les mots suivants gravés sur une sablière en-dessous des fenêtres du premier étage : " 1618. NOVS ... TOVS LES JOVRS DE NOSTRE VIE ..." Sur la face donnant sur la cour est gravé un distique : "EN DIEU IE FAICTZ MA SOVSTENANCE ET LAPPVI DE MON ESPERANCE. 1618.". Ces inscriptions sont peut-être dues à Jean Corneille et Madeleine Horguelin, qui possédaient cette maison en 1618. En 1621, Jean Corneille prenait la qualité de "sieur de Mutry et de Normée en partie", ce qui expliquerait la présence des armoiries placées au-dessus de la porte piétonne, dont l'écu est effacé et qui porte la date 1618. On peut supposer que le corps de logis sur rue date de la même époque c'est-à-dire du 1er quart du 17e siècle. Il abrite actuellement une bijouterie au rez-de-chaussée et un logement aux étages.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Bois, pan de bois, crépi

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique, ardoise

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 1 étage carré, 2 étages carrés

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre

Commentaire descriptif de l'édifice

Cette propriété se compose de deux corps de logis reliés par une aile en pan de bois. Entre les deux corps se trouve une cour actuellement couverte. De la rue Gobet-Boisselle, on y accède par une porte piétonne plein cintre à encadrement en pierre calcaire. La clé est ornée d'un écu aux armes effacées et entouré d'un motif végétal. Le corps avant est construit en pan de bois. Il présente une élévation à travées. Il comprend deux étages carrés. La façade arrière est en forme de pignon. Le toit à longs pans et croupe est couvert de tuiles mécaniques. Le corps arrière est construit en pan de bois apparent sur la cour et crépi à l'étage carré sur la rue. Le rez-de-chaussée sur la rue est en brique. Le toit, à forte pente, à longs pans et croupes est couvert d'ardoises.

Protection

Eléments remarquables dans l'édifice

Élévation

Observations concernant la protection de l'édifice

Cette maison est une des rares maisons châlonnaises en pan de bois datée et dont il est possible de reconstituer une partie de l'histoire.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bonnet Claire, Miguel Sandra

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Champagne-Ardenne - Service chargé de l'inventaire 3, rue du Faubourg Saint-Antoine 51037 Châlons-en-Champagne - 03.26.70.36.81