Hôtel

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôtel

Appelation d'usage

Chambre régionale de commerce et d'industrie de Champagne-Ardenne

Destination actuelle de l'édifice

Chambre de commerce

Titre courant

Hôtel

Localisation

Localisation

Grand Est ; Marne (51) ; Châlons-sur-Marne ; 10 rue de Chastillon

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Champagne-Ardenne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Châlons-en-Champagne centre

Adresse de l'édifice

Chastillon (rue de) 10

Références cadastrales

1826 F 499, 1981 BE 351

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

17e siècle, milieu 18e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

4e quart 20e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Le corps principal est datable du 17e siècle. Au milieu du 18e siècle, les bâtiments connurent une importante campagne de réaménagement ou de reconstruction. L'aile en retour en pan de bois fut, vraisemblablement, édifiée à cette période ainsi que les deux petits pavillons d'entrée. Dans le corps du 17e siècle, la charpente du toit est rallongée à chaque extrémité, ce qui a adoucit la pente des croupes, les fenêtres sont agrandies, l'escalier est refait à la jonction des deux bâtiments et l'intérieur est décoré dans le goût de l'époque. La personne qui commanda cette demeure au 17e siècle n'est pas connue. Le premier propriétaire connu est Jean-Baptiste Adrien, marchand de poissons qui acquit la maison en 1783. En 1966, la chambre de commerce et d'industrie de Châlons-sur-Marne, Vitry-le-François et Sainte-Menehould acheta la propriété pour la louer à la chambre régionale jusqu'en 1991, date à laquelle la chambre régionale en devint propriétaire. En 1993, les façades du bâtiment du 17e siècle ont été restaurées, les lucarnes en bois sur le jardin ont été refaites et l'aile en pan de bois a été rénovée entièrement. Le plancher de l'étage en surcroît a été rehaussée.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, brique, appareil à assises alternées, bois, pan de bois

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique, ardoise

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 1 étage carré, comble à surcroît, étage de comble

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, suspendu, en charpente

Commentaire descriptif de l'édifice

Cette propriété est constituée d'un corps de logis entre cour et jardin, d'une aile en retour, de deux pavillons d'entrée et d'écuries, actuellement détruites. Elle est close sur la rue des Augustins par un mur en craie. Rue de Chastillon, on y accède par un portail en pierre avec porte cochère du 18e siècle couverte en anse de panier. Le portail présente une plate-bande à crossettes en escalier surmontée d'une corniche moulurée. De chaque côté se trouve un petit pavillon en pan de bois, à un étage carré, couvert d'un toit à longs pans et croupe en ardoise. Le corps de logis est construit en appareil à assises alternées de briques et craie. Chaque extrémité de la façade sur cour est en craie. L'encadrement des baies, légèrement saillant, est en pierre de Savonnières. Il comprend un sous-sol, un étage carré et un étage de comble. Les baies du rez-de-chaussée et de l'étage carré sont surmontées d'un bandeau mouluré en pierre. Le toit à longs pans et croupes couvert d'ardoises repose sur une corniche à modillons. Il est éclairé par des lucarnes en pierre sur la cour et en bois sur le jardin. L'intérieur conserve un escalier en charpente tournant à retours avec jour, suspendu, du 18e siècle, (il est d'origine jusqu'à l'étage carré, le reste a été refait à l'identique lors des travaux de 1993) , une cheminée en marbre du 18e siècle et des lambris de revêtement. A l'extrême droite de la façade antérieure se trouve une aile en pan de bois, avec sous-sol, à un étage carré et un comble à surcroît transformé depuis 1993 en étage carré, couverte d'un toit à longs pans et croupes en tuile mécanique.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, ferronnerie

Indexation iconographique normalisée

Ornement à forme architecturale ; ornement à forme végétale ; ornement à forme géométrique ; ornement à forme animale

Description de l'iconographie

La porte rectangulaire de la façade sur cour est surmontée d'un tympan à jour mouluré et d'un fronton triangulaire brisé soutenu par des modillons à glyphes et motifs végétaux stylisés. Les lucarnes, à encadrement en pierre, ont un appareil en bossage et un fronton curviligne brisé avec amortissement. Le garde-corps, en fer forgé, de l'escalier intérieur est formé de volutes avec ajouts de feuilles en tôle. La cheminée en marbre est ornée de feuilles et d'une coquille stylisée.

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1983/01/20 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Les façades et toitures de l'hôtel et des dépendances ainsi que l'escalier intérieur avec sa rampe en fer forgé sont inscrits.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la région

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bonnet Claire, Miguel Sandra

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Champagne-Ardenne - Service chargé de l'inventaire 3, rue du Faubourg Saint-Antoine 51037 Châlons-en-Champagne - 03.26.70.36.81