Maison de Malte

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Appelation d'usage

Maison de Malte

Destination actuelle de l'édifice

Salles de réunion

Titre courant

Maison de Malte

Localisation

Localisation

Grand Est ; Marne (51) ; Châlons-sur-Marne ; 7 rue du Lycée

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Champagne-Ardenne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Châlons-en-Champagne centre

Adresse de l'édifice

Lycée (rue du) 7

Références cadastrales

1826 D 81, 1981 BC 448

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 16e siècle (?)

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Cette maison daterait de la 2e moitié du 16e siècle. Elle fut rachetée par la ville en 1972. Actuellement, elle sert de salles de réunions. Elle est appelée maison de Malte en souvenir d'une maison voisine détruite (n°9) dite maison des Hauts-Degrès ou Hôtel de Malte, qui appartenait à l'ordre des chevaliers de Malte.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, brique, appareil à assises alternées

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré, comble à surcroît

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre

Commentaire descriptif de l'édifice

La façade sur rue est construite en calcaire dit pierre de Savonnières au rez-de-chaussée et à l'étage carré. Le comble à surcroît est en appareil à assises alternées de briques et craie. Il est peut-être un peu plus récent que le reste de la façade. Il est surmonté d'une corniche à modillons. La façade présente une élévation à travées. L'appui des fenêtres de l'étage carré semble avoir été abaissé. Les baies du rez-de-chaussée et de l'étage carré sont séparées par des pilastres. Dans ces deux niveaux, les vides sont beaucoup plus importants que les pleins. Les lignes verticales sont mises en valeur grâce aux pilastres. Le toit à longs pans et croupe sur l'avant est couvert en tuile mécanique.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Ornement à forme végétale ; ornement à forme géométrique ; ornement : cosmos ; ornement : représentation humaine ; ordre corinthien

Description de l'iconographie

Au rez-de-chaussée et à l'étage carré, le décor se manifeste par les pilastres cannelés surmontés de chapiteau corinthien. Au niveau du comble à surcroît, l'appareil à assises alternées de briques et craie et les encadrements moulurés des fenêtres en pierre de Savonnières constituent le décor. Une tête sculptée se trouve à l'extrême droite du comble à surcroît. Peut-être faisait-elle partie de la maison voisine. La corniche à modillons est décorée de motifs géométriques, végétaux et cosmiques : soleil, lune, feuilles, fleurs, coeur...

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1974/07/01 : inscrit MH partiellement

Précision sur la protection de l'édifice

La façade antérieure et la toiture correspondante sont inscrites à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bonnet Claire, Miguel Sandra

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Champagne-Ardenne - Service chargé de l'inventaire 3, rue du Faubourg Saint-Antoine 51037 Châlons-en-Champagne - 03.26.70.36.81