Abbaye de chanoines réguliers de saint Augustin dite abbaye de Toussaints en l'Île, puis école normale d'instituteurs, actuellement institut universitaire de formation des maîtres (IUFM)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Abbaye

Genre du destinataire

De chanoines réguliers de saint Augustin

Vocable - pour les édifices cultuels

Toussaints

Appelation d'usage

Abbaye de Toussaints en l'Île

Destination actuelle de l'édifice

Abbaye ; école normale

Titre courant

Abbaye de chanoines réguliers de saint Augustin dite abbaye de Toussaints en l'Île, puis école normale d'instituteurs, actuellement institut universitaire de formation des maîtres (IUFM)

Localisation

Localisation

Champagne-Ardenne 51 Châlons-en-Champagne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Châlons-en-Champagne centre

Adresse de l'édifice

Arts (place des)

Références cadastrales

1826 E 114, 1981 BD 284, 285

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Bâtiment conventuel

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 16e siècle, 3e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1545, 1876

Commentaires concernant la datation

Datation par travaux historiques

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par travaux historiques

Description historique

Au début du 11e siècle, sur une île, au nord-est de l'enceinte fut construit un hôpital pour les pestiférés. Il était desservi par des chanoines réguliers de saint Augustin, qui édifièrent une église dédiée à Tous les Saints. En 1125, le comte de Champagne Thibault II leurs donne les droits féodaux de l'endroit où ils s'étaient installés. En 1356 et 1359, l'abbaye qui se trouvait hors les murs, fut saccagée et pillée par les anglais. En 1544, l'abbaye fut de nouveau ruinée et dévastée par Charles Quint alors en guerre contre François Ier. L'abbé Claude Godet acheta de ses deniers un terrain situé au ban de Toussaints et qui se trouvait dans les murs. La construction des bâtiments conventuels débutée dès 1545 fut achevée en 1565. Le sanctuaire et le choeur de l'église furent achevés en 1553, la nef ne fut jamais réalisée. A la Révolution, l'abbaye fut démantelée, l'église fut vendue et détruite, les bâtiments conventuels furent en partie conservés car ne trouvèrent pas d'acquéreurs. Ils furent utilisés un temps par l'école d'artillerie (1791-1806) , puis pour le logement des professeurs de l'école des Arts et Métiers (1806-1861). A partir de cette date, l'abbaye abrita l'école normale d'instituteurs appelée actuellement institut universitaire de formation des maîtres. Les bâtiments sur la rue, les ailes nord et sud ont été réalisés en 1876 pour agrandir les locaux de l'école normale de garçons.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie de plan

Plan régulier en L

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré, étage de comble, 3 vaisseaux

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, croupe polygonale

Commentaire descriptif de l'édifice

La partie conservée des bâtiments conventuels de l'abbaye présente un plan en L. L'élévation ordonnancée comprend un étage carré et un étage de comble. Le toit à longs pans et croupe est couvert en ardoise. L'étage de comble est éclairé par des lucarnes. Le bâtiment est en craie avec encadrement des baies en calcaire dit pierre de Savonnières. La salle capitulaire est voûtée d'ogives. L'église comportait trois vaisseaux. Les ailes, construites au 19e siècle, sont en pierre de taille. Leur élévation est identique à l'aile édifiée au 16e siècle. Les lucarnes, éclairant l'étage de comble de l'aile du 16e siècle, semblent vraisemblablement un ajout des agrandissements de 1876, car elles sont identiques dans la forme et le matériau à celles du 19e siècle.

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1936/07/28 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Salle d'honneur (salle capitulaire) et façades et toiture du bâtiment qui la renferme : classement par arrêté du 28 juillet 1936.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété du département

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bonnet Claire, Miguel Sandra

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Champagne-Ardenne - Service chargé de l'inventaire 3, rue du Faubourg Saint-Antoine 51037 Châlons-en-Champagne - 03.26.70.36.81