Fermes de La Pouëze

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ferme

Titre courant

Fermes de La Pouëze

Localisation

Localisation

Pays de la Loire ; Maine-et-Loire (49) ; La Pouëze

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays Segréen

Canton

Lion-d'Angers (Le)

Nombre d'édifices concernés par l'étude

496 bâti INSEE, 60 repérées, 3 étudiées

Historique

Description historique

La plupart des fermes ont été construites ou remaniées au cours du 19e siècle. On remarque cependant quelques traces d'ancienneté (pente des toits aigue) : à la Lande, à la Sècherie, à l'Audouinière, à l'Etrepierre, au village des Haies par exemple. Quelques bâtiments de ferme se distinguent par leur vaste volume et les encadrements de baies en tuffeau : ils ont été, semble-t-il, construits à la fin du 19e siècle ou au début du 20e (date 1909 inscrite à l'intérieur de l'étable-grange de la Gapetière) : ainsi la Gapetière, Gevran et la Pie-en-Marais sont des fermes reconstruites au début du 20e siècle par Julien Bessonneau, célèbre industriel angevin, qui possédait le château des Brosses à Saint-Clément-de-la-Place. On trouve également des bâtiments avec des encadrements en brique, typiques de la région et de la 2e moitié du 19e siècle.

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

Parmi les lieux-dits, n'ont pas été repérés certains bâtiments transformés ou détruits : la Garenne, la Girardais, la Grande Haie, la Grande Rousselaie, le Haut Chemin, le Houx, la Mènerie, le Petit Chantepie, la Petite Haie, la Petite Rousselaie, la Pungerais. La plupart des fermes sont isolées. On trouve cependant quelques hameaux : l'Audouinière, Chantepie, la Haie, la Lande, la Saulaie. A noter deux fermes situées dans le bourg : Arquenay et la Barre. Certaines longères ou petits logis avec annexes ont été construits en bord de route au 19e siècle (Armenay, Beauséjour, Petit Joncheray). Quelques fermes sont organisées de façon régulière avec les bâtiments disposés autour de la cour (la Villenière, la Viollais, la Pochois, la Haudilaie). Les matériaux de gros-oeuvre sont des pierres locales : le schiste principalement mais également le grès ou le quartz. Le granite est souvent utilisé comme pierre de soubassement (à la Gautraie, Gevron, la Montargonnerie, la Sècherie). Les encadrements de baies peuvent être en brique et tuffeau alternés comme à la Rublerais. Mais le plus souvent ces deux matériaux sont utilisés séparément, la brique étant la plus fréquente. Elle est utilisée à la fois pour le logis et les bâtiments de dépendance (Gas Colin, Gautraie, Haudilaie, Ma Campagne, la Pochois, Villetalour, la Piècetais). Plusieurs fermes sont dotées de vastes étables-granges avec encadrements de baies en tuffeau : la Bretonnerie, la Fouillée, la Gapetière, Gevran, la Grande Truchère, la Montargonnerie, la Petite Truchère, la Pie-en-Marais, construites semble-t-il au début du 20e siècle (date 1909 à la Gapetière). A proximité des bâtiments, dans les cours, on remarque de nombreux points d'eau : puits (la Gapetière, la Haie, la haute Culée) , pompe à eau (l'Etrepierre) , mares (la Haie).

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2006

Date de rédaction de la notice

2006

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Steimer Claire

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier collectif

Adresse du dossier Inventaire

Région Pays de la Loire - Centre de ressources
1, rue de la Loire - 44966 Nantes cedex 09 - 02.28.20.54.70