Les briqueteries de Vern-d'Anjou

Désignation

Dénomination de l'édifice

Briqueterie

Titre courant

Les briqueteries de Vern-d'Anjou

Localisation

Localisation

Pays de la Loire ; Maine-et-Loire (49) ; Vern-d'Anjou

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays Segréen

Canton

Lion-d'Angers (Le)

Partie constituante non étudiée

Four, séchoir, logement

Nombre d'édifices concernés par l'étude

617 bâti INSEE, 3 repérées, 1 étudiée

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

18e siècle, 2e moitié 19e siècle

Description historique

Un four à briques est attesté à la Derouère en 1788. Mais c'est surtout au 19e siècle que se sont développées les briqueteries, en particulier aux Haies. La briqueterie Charruault a fermé en 1927.

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

La brique, que l'on trouve fréquemment sur les maisons de Vern en encadrement de baie ou en corniche, était fabriquée dans la commune. On retrouve encore des briques avec les noms des fabricants inscrits dessus : Billiard, Belouin, Charruault. L'argile provenant des carrières était émiettée à la bêche et mise à pourrir dans un grand bac d'eau. Foulée au pied, elle était ensuite passée à la "boudineuse". Elle en sortait en plaque ou en boudin selon le moule choisi. On pressait alors la terre pour la couper en rectangle ou autre. Fragile et mouillée, on la mettait à essorer sur des clayettes pendant plusieurs jours. Puis transportée à la brouette, elle revenait au chantier pour être marquée au nom de briquetier. On la transportait alors dans le séchoir où on la déposait sur des clayettes. Le séchoir est un grand hangar avec une charpente en bois de chêne. La couverture d'ardoise descend à environ un mètre du sol, les ouvertures sont étroites. Il protège les pièces d'argile de la pluie tout en laissant l'air passer pour accélérer le séchage avant la cuisson. Puis venait l'étape de la cuisson : le four était un four chinois, couché qui possède deux ouvertures : une au foyer pour y mettre le bois et ôter la cendre, l'autre près de la cheminée permet à un homme de rentrer debout à l'intérieur. L'intérieur en briquettes forme une voûte arrondie. Seuls les vestiges de four et de séchoir aux Haies et le décor de brique sur la ferme de la Derouère permettent d'imaginer l'importance de cette production à Vern.

État de conservation (normalisé)

Détruit, mauvais état

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2006

Date de rédaction de la notice

2006

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Steimer Claire

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier collectif

Adresse du dossier Inventaire

Région Pays de la Loire - Centre de ressources 1, rue de la Loire - 44966 Nantes cedex 09 - 02.28.20.54.70