Manoir

Désignation

Dénomination de l'édifice

Manoir

Titre courant

Manoir

Localisation

Localisation

Pays de la Loire ; Maine-et-Loire (49) ; Vern-d'Anjou

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays Segréen

Canton

Lion-d'Angers (Le)

Lieu-dit

Lucière (la)

Références cadastrales

1938 B7 2304, 2674, 2303

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Chapelle, étable, remise, boulangerie

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

14e siècle (?), limite 16e siècle 17e siècle, 3e quart 18e siècle, 2e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1770

Commentaires concernant la datation

Date portée

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Signature

Description historique

Ancien fief et seigneurie appartenant du 16e au 18e siècle à la famille Simon. En 1770, Joseph Le Marié de la Crossonnière achète la terre à Antoine Simon de la Bénardais, curé de Brain-sur-Longuenée. Ce dernier avait fait construire la chapelle avec un retable signé du sculpteur François Bordillon et daté 1770. Au 19e siècle, c'est la famille de Falloux qui en est propriétaire. Le comte de Falloux fait construire en 1834 une vaste étable-grange avec encadrements de baies en brique à proximité du manoir. Le logis, remanié aux 17e et 18e siècles, abrite encore un noyau médiéval du 15e siècle ou de la fin du 14e siècle (charpente, porte en plein-cintre, cloison en pan de bois).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, schiste, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré, étage en surcroît

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

L'accès au logis s'effectue aujourd'hui par une allée qui aboutit à un porche ménagé dans le vaste bâtiment de dépendance (nord-est). La porte du porche est un remploi du 17e siècle : elle provient de l'ancienne église de Vern détruite au milieu du 19e siècle. Ce vaste bâtiment de dépendance abritait une grange, des étables. Côté cour, il est doté de baies cintrées en tuffeau et de lucarnes à oeil de boeuf et ailerons en volutes. Les ouvertures côté nord-est ont été refaites au 19e siècle (demi-cercles en brique). Un bâtiment plus ancien borde également la cour côté sud : il abrite entre autres une boulangerie avec four à pain. Une petite baie moulurée sur la façade pourrait dater du 16e siècle. Le logis a été construit également à plusieurs époques. Est sans doute conservé, un bâtiment médiéval qui était constitué, semble-t-il, d'une grande salle seigneuriale de plain-pied, accolée à un bloc privé, comprenant cellier et chambre. La charpente encore conservée est à chevrons formant fermes. Une porte en plein-cintre aujourd'hui condamnée et une cloison en pans de bois sont les autres vestiges de ce premier bâti médiéval. Le logis a ensuite été agrandi au 17e siècle avec l'augmentation des ailes en retour dont les toitures englobent le versant nord de la charpente primitive. Le bâtiment, également rallongé à l'ouest, est ajouré de larges ouvertures. Probablement dans le même temps, des planchers sont insérés au niveau de la charpente de la grande salle afin de créer un étage de comble habitable avec lucarnes en pierre. De nouvelles cheminées sont installées sur les refends et les pignons. La façade sud-ouest est constituée de 6 travées plus ou moins régulières. La porte encadrée de pilastres est surmontée d'un fronton cintré. Les grandes lucarnes sont aussi dotées de frontons semi-circulaires sommés d'une pomme de pin, tandis que les deux plus petites lucarnes sont ornées de trois pommes de pin et d'ailerons à volutes. Au nord-ouest se trouve la chapelle abritant un retable sculpté par le sculpteur François Bordillon.

État de conservation (normalisé)

Bon état

Protection

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Le retable de la chapelle est classé au titre des objets par les Monuments Historiques (20 septembre 1979).

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Conditions d'ouverture au public

Fermé au public

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2006

Date de rédaction de la notice

2006

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Steimer Claire

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Pays de la Loire - Centre de ressources 1, rue de la Loire - 44966 Nantes cedex 09 - 02.28.20.54.70