Les écoles de la commune de Brain-sur-Longuenée

Désignation

Dénomination de l'édifice

École

Titre courant

Les écoles de la commune de Brain-sur-Longuenée

Localisation

Localisation

Pays de la Loire ; Maine-et-Loire (49) ; Brain-sur-Longuenée ; rue d'Anjou ; route de La Membrolle ; route de Vern

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays Segréen

Canton

Lion-d'Angers (Le)

Adresse de l'édifice

Anjou (rue d') ; La Membrolle (route de) ; Vern (route de)

Partie constituante non étudiée

Préau

Nombre d'édifices concernés par l'étude

288 bâti INSEE, 3 repérées, 0 étudiées

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 19e siècle, 2e moitié 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1845, 1863

Commentaires concernant la datation

Date portée

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribué par source

Description historique

Au début du 19e siècle, l'instruction des enfants est confiée à demoiselle Adélaide Chambaudière (en 1830) puis à Denis Papin (en 1834). Si on connait les noms des instituteurs, on ne sait pas où se déroulent les cours à cette époque. Une maison rue d'Anjou a, selon la mémoire locale, servi d'école et de logement aux institutrices (voir dossier). La première mention de bâtiment scolaire date de 1840 avec le projet d'une mairie, maison d'école et logement de l'instituteur, dressé par l'architecte J. Richou. La réception des travaux a lieu le 11 octobre 1845. Il s'agit d'une école de garçons installée route de Vern. L'école de filles est sous la direction des soeurs de la Charité de Sainte-Marie à Angers. Elles sont dans un premier temps installées dans une maison louée (celle de la rue d'Anjou?) puis à partir de 1859 bénéficient d'un projet de construction mené par l'architecte Bibard. Le terrain, face à la cure, est donné par la famille de Terves tandis que la famille Mauvif de Montergon fait un don de 5000F. La première pierre est posée le 13 décembre 1860. Les travaux sont terminés en 1863. Ces deux bâtiments connaissent des remaniements à la fin du siècle. En 1912, l'école privée de filles devient école publique de garçons ; elle ferme en 1964. Une autre école privée (Saint-Martin) est ouverte route de la Membrolle : elle fonctionne encore aujourd'hui.

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

Le bâtiment d'école le plus ancien est celui de la route de Vern, transformé aujourd'hui en habitation : c'est un bâtiment à étage carré avec une cour au devant et à l'arrière avec un préau. Un bâtiment a été ajouté à la construction initiale en retour d'équerre à l'arrière (date inscrite : 1898). L'autre bâtiment d'école est situé en face de la mairie/cure et adopte un plan en T avec le logement de l'instituteur côté rue et les salles de classe à l'arrière. La maison avec un étage carré et un toit à croupes est dotée d'encadrements de baies en tuffeau, également utilisé pour magnifier la travée centrale du bâtiment. Dernière école construite, l'école privée Saint-Martin sur la route de la Membrolle, long bâtiment en rez-de-chaussée.

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2005

Date de rédaction de la notice

2005

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Steimer Claire

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier collectif

Adresse du dossier Inventaire

Région Pays de la Loire - Centre de ressources
1, rue de la Loire - 44966 Nantes cedex 09 - 02.28.20.54.70