Manoir

Désignation

Dénomination de l'édifice

Manoir

Titre courant

Manoir

Localisation

Localisation

Pays de la Loire ; Maine-et-Loire (49) ; Grez-Neuville

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays Segréen

Canton

Lion-d'Angers (Le)

Lieu-dit

Grand Feudonnay (le)

Références cadastrales

1962 A3 581

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Douves, étable à vaches, écurie, ferme

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

15e siècle (?), 18e siècle, 19e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Il s'agit d'une ancienne maison noble, entourée de larges douves d'eau vive indiquées sur le cadastre ancien et en partie conservées aujourd'hui. Une chapelle y est fondée par Jean Juffé le 23 juillet 1525. Le bâtiment actuel possède des éléments anciens notamment le pavillon carré doté de contreforts et de baies en arc surbaissé en schiste (traces de coffrage) remontant au 14e ou 15e siècle. La partie en rez-de-chaussée présente des baies à arc segmentaire en tuffeau datant probablement du 18e ou du début du 19e siècle. La ferme du Bas-Feudonnay située à proximité dépendait de la seigneurie de Feudonnay.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, schiste, moellon

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré, en rez-de-chaussée

Typologie de couverture

Toit à longs pans, toit en pavillon

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier intérieur : escalier tournant

Commentaire descriptif de l'édifice

Les bâtiments s'organisent selon un plan en L, autour d'une cour. Le bâtiment principal est composé d'une partie à étage carré, coiffée d'un toit en pavillon, prolongée par une partie en rez-de-chaussée. Le pavillon est soutenu par des contreforts, notamment à l'angle sud-ouest. Si les baies de la façade antérieure du pavillon sont en tuffeau, la façade postérieure conserve des baies plus anciennes en schiste : les arcs surbaissés ont été réalisés en disposant des plaquettes de schiste sur un coffrage en bois dont on peut encore observer la trace. Des pierres de tuffeau apparaissent également dans ce second-oeuvre. Le bâtiment en rez-de-chaussée qui se poursuit dans le prolongement est doté de baies avec encadrements en tuffeau. Il devait abriter des dépendances et peut-être une partie logement réservé à l'exploitant du domaine, la partie à étage étant probablement celle du seigneur. A l'intérieur, un escalier en bois situé sur le mur gouttereau nord permet d'accéder à l'étage. A l'origine, le bâtiment était peut-être doté d'une tour d'escalier hors-oeuvre, comme le laisse penser le cadastre ancien. La charpente est dotée de croix de Saint-André. La partie en rez-de-chaussée a été réaménagée en habitation. A l'arrière du manoir subsistent des éléments de douves. Enfin, une étable-grange est disposée perpendiculairement au manoir.

État de conservation (normalisé)

Bon état

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Conditions d'ouverture au public

Fermé au public

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2004

Date de rédaction de la notice

2004

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Steimer Claire

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Pays de la Loire - Centre de ressources
1, rue de la Loire - 44966 Nantes cedex 09 - 02.28.20.54.70