Fermes de Pruillé

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ferme

Titre courant

Fermes de Pruillé

Localisation

Localisation

Pays de la Loire ; Maine-et-Loire (49) ; Pruillé

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays Segréen

Canton

Lion-d'Angers (Le)

Partie constituante non étudiée

Remise, porcherie, étable, grange

Nombre d'édifices concernés par l'étude

214 bâti INSEE, 31 repérées, 3 étudiées

Historique

Description historique

Si l'implantation des lieux-dits est ancienne (voir carte de Cassini) , leur aspect est fortement modifié par une vague de reconstruction dans les années 1860-1870.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Schiste, grès, quartz, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Ardoise, tuile

Commentaire descriptif de l'édifice

Les matériaux de gros-oeuvre sont le grès et le schiste ; ils sont utilisés soit de manière indépendante soit associée. A ces matériaux s'ajoute parfois du quartz comme à la Rénière. Dans la maçonnerie de cette ferme, on trouve également des os d'animaux disposés de façon plus ou moins régulière dans la partie supérieure des murs, probablement dans le but de soutenir une treille. La brique est fréquemment utilisée pour les encadrements de baies des bâtiments reconstruits au 19e siècle. Elle peut être associée au tuffeau. A noter que le tuffeau peut être employé seul pour l'encadrement des baies et le chaînage d'angles de certains logis (l'Entrée de Grez, la Chevrie, Hodéré, la Senserie) mais aussi pour des bâtiments de dépendances (la Glairie, la Monsardière). Les ouvertures des dépendances sont souvent dotées de linteaux en bois (la Grée). Les bâtiments sont disposés de manière assez irrégulière, même lorsqu'il s'agit de reconstructions du 19e siècle. On remarque quelques exemples de longères associant logis et dépendances : il s'agit de constructions anciennes (Héry) ou bien de construction du 19e (la Plesse). Le modèle du logis s'organise autour de deux pièces l'une à feu, l'autre froide, avec une étable à l'arrière (l'Entrée de Grez) ou bien à part (Petite Brinière). Nous avons remarqué deux exemples de dépendances (étables-granges) dotées d'escaliers sur le pignon pour accéder aux combles. Les puits ou points d'eau sont fréquents dans ces fermes : le puits de la Maison Neuve possède une section carrée, modèle plus rare et plus ancien (?).

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2005

Date de rédaction de la notice

2005

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Steimer Claire

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier collectif

Adresse du dossier Inventaire

Région Pays de la Loire - Centre de ressources
1, rue de la Loire - 44966 Nantes cedex 09 - 02.28.20.54.70