Edifice commercial de chiffons en gros et de vieux métaux dit Entreprise Savigner

Désignation

Dénomination de l'édifice

Édifice artisanal commercial ou tertiaire

Appelation d'usage

Entreprise Savigner

Titre courant

Edifice commercial de chiffons en gros et de vieux métaux dit Entreprise Savigner

Localisation

Localisation

Pays de la Loire ; Maine-et-Loire (49) ; Angers ; 2 à 6, 3-5 rue du Port-de-l'Ancre ; 13-19 quai Gambetta

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Angers intra-muros

Canton

Angers Centre

Lieu-dit

Centre-ville (quartier)

Adresse de l'édifice

Port-de-l'Ancre (rue du) 2 à 6, 3-5 ; Gambetta (quai) 13-19

Références cadastrales

1980 BR 10, 418 à 421, 1999 BR 419, 420, 570

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Cour, entrepôt commercial, logement patronal, logement

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

3e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1875, 1878, 1881, 1903

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Savigner Jules (commanditaire)

Description historique

Une entreprise de chiffons en gros et de vieux métaux est fondée au milieu des années 1870 par Jules Savigner dans le quartier industriel des Luisettes créé principalement à cet usage sous le Second Empire : maison, magasin et écuries sont construits en 1875, 1878 et 1881. Mais ces informations des matrices cadastrales ne permettent pas d'identifier précisément les bâtiments. L'hôtel patronal au n° 3-5, rue du Port-de-l'Ancre, daterait du début des années 1890, d'après les annuaires de Maine-et-Loire. D'autres déclarations de constructions neuves, dont une forge, sont enregistrées en 1906 et 1911. Le grand entrepôt qui domine l'ensemble au n° 6, rue du Port-de-l'Ancre - avec un corps d'habitation en front de rue -, doit dater de 1903 et correspondre à la construction déclarée en 1906 (il est visible sur une photographie vers 1903-1904, recouvert d'un enduit très blanc).

L'entreprise de chiffons en gros subsiste sous l'appellation Savigner frères jusque dans les années 1930. A la fin de cette décennie, les locaux deviennent un centre de stockage du blé. Aux débuts des années 1950, ils sont scindés en deux lots. La partie orientée quai Gambetta et 2-4, rue du Port-de-l'Ancre devient un établissement de machines agricoles (Couffin A. et Fils) , puis une société dénommée Les Primeurs Réunis (elle réalise le grand hangar métallique dans la cour en 1958). L'autre partie, 6 rue du Port-de-l'Ancre, devient l'Etablissement Louis-Imbach, producteur grainier, puis un établissement frigorifique dans les années 1960. Au tournant des années 1980-1990, l'entreprise Brossette (sanitaire, chauffage et carrelage) occupait tout l'ensemble, réunifié, et même largement au-delà, jusqu'à la rue Thiers.

Au cours des années 1990, les bâtiments sont détruits dans le cadre d'une zone d'aménagement concerté (ZAC Thiers-Boisnet) ; le total remodèlement du secteur compris entre la rue Maillé, le quai Gambetta et le boulevard Ayrault amène la disparition de ces implantations économiques, notamment dans l'îlot Savigner : L'hôtel patronal, situé dans un îlot voisin, est également détruit dans ces mêmes années, la parcelle étant depuis lors en friche.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Schiste, moellon, tuffeau, moyen appareil, béton, appareil mixte, enduit

Matériaux de la couverture

Ardoise, ciment en couverture, verre en couverture, tôle ondulée

Description de l'élévation intérieure

Rez-de-chaussée surélevé, 3 étages carrés, étage en surcroît

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées, élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit à longs pans, toit à longs pans brisés, toit en pavillon, appentis, pignon couvert, pignon découvert, croupe, terrasse, verrière

Commentaire descriptif de l'édifice

Les bâtiments commerciaux occupent l'angle du quai Gambetta et de la rue du Port-de-l'Ancre, tandis que l'hôtel patronal est situé sur le trottoir opposé de la rue, face à l'entrée latérale de l'entreprise. Celle-ci est précédée sur le quai Gambetta d'une cour d'entrée clôturée, au fond de laquelle un quai couvert de déchargement dessert l'entrepôt principal, occupant tout le fond de la parcelle : ce massif parallélépipède à trois niveaux de galeries carrés présente un gros-oeuvre en moellon de schiste sur la cour et sur la rue, et une structure en béton poteaux-poutres sur les deux autres élévations. L'intérieur, en béton, s'organise, autour d'un vide central éclairé zénithalement. Intégré dans la volumétrie de cet entrepôt, un corps de bureaux et de logement (habitation Savigner en 1901) à trois étages carrés et composition à travées, en constitue la façade sur la rue.

Bâtiments d'accompagnement : un petit bâtiment à un étage (conciergerie ?) et deux entrepôts en tôle ondulée cantonnent la cour. A sa droite ouvrant sur le quai (n° 19) , un autre bâtiment d'entrepôt à un étage et pignon découvert à la manière d'un fronton. La fonction précise de ces construction n'est pas connue. Sur la rue, adossé au quai de déchargement, un corps de bâtiment de bureau, à un étage carré et comble avec lucarne monumentale, composant une façade ordonnancée.

L'hôtel patronal, en moellon de schiste enduit (ravalé) , est à un étage carré et étage en surcroît dans un comble brisé. Un petit corps latéral hors-oeuvre (l'escalier ?) est couvert d'un toit en pavillon. Une cour latérale mène à l'entrée aménagée dans une galerie couverte d'une terrasse ; cette cour, ainsi qu'une autre cour latérale symétrique, conduit à des corps de service se faisant face de part et d'autre d'une cour postérieure.

État de conservation (normalisé)

Détruit

Protection et label

Eléments remarquables dans l'édifice

Entrepôt industriel

Observations concernant la protection de l'édifice

Un des plus significatifs témoins d'établissement commercial - avec hôtel patronal attenant - de ce quartier créé sous le Second Empire entre centre-ville et rivière, alors dévolu aux activités secondaire (industrie, artisanat et surtout commerce en gros). Le vaste entrepôt en grande partie en béton, avec sa structure intérieure à vide central et coursives, était particulièrement intéressant, notamment en raison de son ancienneté (vers 1903) : c'était probablement la première construction en béton à Angers, exceptionnelle par son ampleur et sa conception intérieure, remontant aux premiers temps de l'utilisation du béton en France.

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1989

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Letellier-d'Espinose Dominique, Biguet Olivier

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Pays de la Loire - Centre de ressources
1, rue de la Loire - 44966 Nantes cedex 09 - 02.28.20.54.70

Edifice commercial de chiffons en gros et de vieux métaux dit Entreprise Savigner
Edifice commercial de chiffons en gros et de vieux métaux dit Entreprise Savigner
© Région Pays de la Loire - Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image