Maison à 2 unités d'habitation

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Maisons en série (série de 2)

Titre courant

Maison à 2 unités d'habitation

Localisation

Localisation

Pays de la Loire ; Maine-et-Loire (49) ; Angers ; 3, 5 rue Flore

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Angers intra-muros

Canton

Angers Centre

Lieu-dit

Centre-ville (quartier)

Adresse de l'édifice

Flore (rue) 3, 5

Références cadastrales

1840 H1 342, 343, 1980 BR 203, 204, 1999 BR 203, 571

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Cour

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

15e siècle (?)

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1831

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Maison constituée de deux habitations de taille inégale, construite vers 1831 : date portée sur le mur mitoyen à l'étage de comble. Les escaliers et cheminées sont d'époque. Le logis gauche au n° 3 remploie un sous-sol médiéval voûté en berceau, appareillé en tuffeau, ainsi que sa descente de cave, sur le mur gauche : ces parties datent peut-être seulement de la fin du 15e siècle. L'élévation antérieure du logis droit est dénaturée au 20e siècle, avec diminution de la porte d'entrée. Le logis gauche est restauré vers 1987.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Tuffeau, moyen appareil, enduit partiel, schiste, moellon sans chaîne en pierre de taille, enduit

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 2 étages carrés

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert, appentis, noue

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente, escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente, suspendu

Commentaire descriptif de l'édifice

Maison à deux unités d'habitation, respectivement trois et deux travées en façade. Chacune présente un corps unique avec cour postérieure. La façade sur rue présente un changement d'orientation au contact des deux logis dû au tracé parcellaire. La composition ordonnancée se résume à deux légers ressauts verticaux détachant les travées extrêmes et à la travée centrale plus marquée - la porte centrale et la fenêtre du premier étage du logis gauche sont surmontées d'une corniche. L'élévation sur rue est en tuffeau, ainsi que le mur mitoyen droit ; l'autre mitoyen et l'élévation postérieure sont en schiste enduit. La couverture est faite de deux longs pans.

Technique du décor des immeubles par nature

Fonderie, sculpture

Indexation iconographique normalisée

Mufle : lion, palmette, grecque ; putto, cygne, vase, masque, rinceau, fruit, corne d'abondance ; femme, tête : homme, griffon myth.

Description de l'iconographie

Mufles de lions, palmettes et grecques composent le décor sculpté des garde-corps en fonte des baies. Les cheminées sont ornées de putto ailé, cygnes, vase, masque, rinceaux, fruits et cornes d'abondance. Figures allégoriques, victoires, homme en buste en costume Renaissance et griffons ornent les plaques en fonte des cheminées.

Commentaires d'usage régional

Maison de notable, morphologie XIXe-XXe siècles (type C3).

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection et label

Eléments remarquables dans l'édifice

Cheminée

Observations concernant la protection de l'édifice

L'intérêt de ces deux maisons tient surtout aux éléments de décor intérieur, notamment les nombreuses cheminées néo-classiques (dont certaines ont conservées leur plaque en fonte) témoignant d'un habitat cossu sous le règne de Louis-Philippe. Ayant échappé au ravalement, le logis au n° 3 est également à signaler comme expression de la sobre modénature de cette époque (garde-corps et porte d'origine). Son intérêt est également archéologique en raison de son important sous-sol médiéval, précédé d'une descente de cave toute aussi remarquable avec sa voûte à 7 rouleaux.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1984

Date de rédaction de la notice

1989

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Letellier-d'Espinose Dominique, Biguet Olivier

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Pays de la Loire - Centre de ressources
1, rue de la Loire - 44966 Nantes cedex 09 - 02.28.20.54.70

Maison à 2 unités d'habitation
Maison à 2 unités d'habitation
© Région Pays de la Loire - Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image