Hôtel Hérault

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôtel

Appelation d'usage

Hôtel Hérault

Titre courant

Hôtel Hérault

Localisation

Localisation

Pays de la Loire ; Maine-et-Loire (49) ; Angers ; 77 rue du Mail

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Angers intra-muros

Canton

Angers Centre

Lieu-dit

Centre-ville (quartier)

Adresse de l'édifice

Mail (rue du) 77

Références cadastrales

1980 BR 503, 504, 1999 BR 503, 504

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Cour, communs

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1848, 1911, 1915

Commentaires concernant la datation

Porte la date, daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Hérault André (commanditaire)

Description historique

Edifice construit vers 1848 pour André Hérault, roulier de profession (d'après source). Un réaménagement complet des pièces de réception est effectué au début du 20e siècle : lambris et plafonds à décor stuqué notamment. Plusieurs baies, dans le vestibule, la salle à manger et la cage d'escalier, comportent des verrières signées par Jean Clamens datées 1911 et 1915, dont une présente des paysages (vitrail étudié). Vers 1948, la distribution du logis est légèrement remaniée, avec les communs sur cour transformés en appartements par l'architecte André Mornet (d'après source).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Tuffeau, moyen appareil, schiste, moellon, enduit, appareil mixte

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, comble à surcroît, étage en surcroît

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente, suspendu

Commentaire descriptif de l'édifice

Hôtel constitué d'un corps de logis allongé, en front de rue, avec aile de communs en retour sur la cour postérieure. Le logis est à rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et comble à surcroît ; le corps de communs est à rez-de-chaussée, un étage carré et étage en surcroît. Les élévations, discrètement ordonnancées, sur rue et sur cour, sont à parement de tuffeau côté rue, en schiste côté cour sauf la travée du passage couvert et la partie supérieure des communs, qui sont aussi en tuffeau ; les mitoyens sont en schiste. Les couvertures sont à longs pans. L'escalier dans-oeuvre, accessible par un passage couvert, est à jour suspendu, en bois et rampe de fonte.

Technique du décor des immeubles par nature

Décor stuqué, sculpture, vitrail (étudié dans la base Palissy)

Indexation iconographique normalisée

Ornement à forme géométrique, ornement à forme végétale, cartouche, rose, marguerite, feuillage, billette, torsade ; candélabre, rosace, acanthe ; coquille, arabesque, trophée ; draperie

Description de l'iconographie

Les lambris du grand salon sont à grands panneaux quadrangulaires de style Louis XVI, les voussures du plafond s'ornent dans les angles de cartouches à feuillages de roses et la rosace centrale de marguerites, des frises végétales, de billettes et de torsades complétant la décoration. Le manteau de la cheminée porte un flambeau entre des feuillages, que complètent des rosaces et sur les piédroits des gaines à acanthes. Le petit salon présente un décor néo-Louis XV, avec des lambris chantournés à coquilles, agraphes, arabesques et motifs végétaux et aussi trois trophées composés d'instruments de jardinage, de musique et de motifs végétaux, les voussures et rosace du plafond s'ornent également de motifs de coquilles, d'arabesques, de feuillages et de roses. Les dessus-de-portes de la salle à manger sont garnis de linges.

Commentaires d'usage régional

Hôtel sans cour d'entrée (type C).

Protection et label

Eléments remarquables dans l'édifice

Pièce ; porte

Observations concernant la protection de l'édifice

Exemple caractéristique d'un hôtel sur rue au milieu du 19e siècle, de belle prestance avec ses cinq travées en façade. Par ailleurs, la reprise générale des intérieurs au début du 20e siècle - lambris, plafonds, cheminées, vitraux, dominés par les styles Louis XV et Louis XVI, et bien conservés fournit un intéressant témoin des goûts de la Belle Epoque.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1989

Date de rédaction de la notice

1991

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Letellier-d'Espinose Dominique, Biguet Olivier

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Pays de la Loire - Centre de ressources
1, rue de la Loire - 44966 Nantes cedex 09 - 02.28.20.54.70

Hôtel Hérault
Hôtel Hérault
© Région Pays de la Loire - Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image