Puits

Désignation

Dénomination de l'édifice

Puits

Titre courant

Puits

Localisation

Localisation

Pays de la Loire ; Maine-et-Loire (49) ; Angers ; 16, 18 rue Donadieu-de-Puycharic

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Angers intra-muros

Canton

Angers Centre

Lieu-dit

Centre-ville (quartier)

Adresse de l'édifice

Donadieu-de-Puycharic (rue) 16, 18

Références cadastrales

1840 J 254, 1980 DH 570, 1999 DH 570

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom de l'édifice

Hôtel dit maison de Cunault, puis maison canoniale Saint-Maurille

Références de l'édifice de conservation

IA49000889

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 16e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1591

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Auteur de l'édifice

Boyvin Jean (maître d'oeuvre)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Signature

Description historique

Ce puits fut construit en 1591 par Jean Boyvin : la date et le nom du maître d'oeuvre figurent sur les quatrains d'un poême gravé dans les quatre cartouches qui ornent la frise de l'entablement. Celui-ci est en mauvais état, surtout sur la face ouest. Ode à l'agrément du jardin, à la beauté de cette oeuvre et aux vertus de l'eau, le texte est donc aujourd'hui illisible, mais il est connu par documentation (relevé vers 1859 par Aimé de Soland). La corniche portait également une inscription latine. Les quatre frontons portent des blasons dont les armoiries n'étaient déjà plus identifiables à la fin du 19e siècle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Tuffeau, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie de couverture

Toit en double bâtière

Commentaire descriptif de l'édifice

Puits de plan carré, construit en moyen appareil de tuffeau. Au-dessus du mur de margelle, quatre colonnes d'angle à chapiteaux doriques portent un entablement surmonté d'un fronton triangulaire brisé, sur chacune des quatre faces. La couverture d'ardoise n'a qu'un rôle de protection du toit en pierre en double bâtière, directement issu de cette disposition originale.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Ordre dorique, colonne, cartouche, armoiries, crosse, mitre

Description de l'iconographie

Quatres colonnes doriques portent un entablement avec sur chaque face une table rectangulaire portant un quatrain gravé. Des armes non identifiables par l'érosion, surmontées d'une mître et d'une crosse, ornent les frontons triangulaires brisés.

Dimensions normalisées des édicules uniquement

H = 300 ; l = 114 ; la = 114

État de conservation (normalisé)

Mauvais état

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1968/12/17 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Puits situé dans le jardin (cad. 1980 DH 570) : classement par arrêté du 17 décembre 1968.

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Élévation

Observations concernant la protection de l'édifice

Les puits sont désormais peu nombreux dans la ville d'Angers. Celui-ci est exceptionnel tant par le charme de son environnement (vaste jardin d'une maison canoniale) que par ses élévations à l'antique, en forme de petit temple.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1986

Date de rédaction de la notice

1991

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Letellier-d'Espinose Dominique, Biguet Olivier

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Pays de la Loire - Centre de ressources
1, rue de la Loire - 44966 Nantes cedex 09 - 02.28.20.54.70