Hôtel Pananceau ou Robert, puis Lemarié de la Crossonnière ou des Quatre Fils Aymon

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôtel

Appelation d'usage

Hôtel Pananceau ou Robert ; Hôtel Lemarié de la Crossonnière ; Hôtel des Quatre Fils Aymon

Titre courant

Hôtel Pananceau ou Robert, puis Lemarié de la Crossonnière ou des Quatre Fils Aymon

Localisation

Localisation

Pays de la Loire ; Maine-et-Loire (49) ; Angers ; 19 rue Commerce

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Angers intra-muros

Canton

Angers Centre

Lieu-dit

Centre-ville (quartier)

Adresse de l'édifice

Commerce (rue) 19

Références cadastrales

1840 H1 227, 228, 1980 BR 114 à 117, 119

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Cour, communs

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1ère moitié 17e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Lieu de conservation d'un élément architectural déplacé

Parties déplacées à : 49, Angers

Description historique

Edifice construit dans la 1ère moitié du 17e siècle. Le plan des échevins de la ville de 1736 le désigne sous le nom d'hôtel Pananceau ou Robert. Il appartient à la famille Lemarié de la Crossonnière dans la 2e moitié du 18e siècle. Il tire son appellation populaire - les Quatre Fils Aymon - d'un groupe sculpté ornant la façade à l'angle de la rue et de la cour (étudié dans la base Palissy) et actuellement conservé dans les greniers de l'ancien hôpital Saint-Jean, 4 boulevard Arago. Dans le dernier quart du 19e siècle, des bâtiments adventices (logements et parties artisanales) dénaturent la cour antérieure qui perd son portail ; ces nouvelles affectations éventrent sur la rue le rez-de-chaussée du logis et du corps d'entrée de la cour des communs. Cet hôtel a été détruit à la suite d'un incendie en 1903.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Schiste, moellon, enduit, tuffeau, moyen appareil, appareil mixte

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie de plan

Plan régulier en L

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, comble à surcroît

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, toit en pavillon, dôme

Commentaire descriptif de l'édifice

L'hôtel proprement dit était une construction en équerre autour d'une cour antérieure, à rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et étage de comble à surcroît. Les couvertures étaient à longs pans pour le corps principal en fond de cour, en pavillon pour l'aile en retour. Les élévations à travées étaient en schiste enduit à l'exception de celle de l'escalier. Ce dernier, dans-œuvre en plan (partie de l'aile en retour) , se signalait également par sa partie haute, dominant les deux ailes et se terminant par une couverture autonome en dôme. Accolés latéralement, au revers de l'hôtel, les communs occupaient une parcelle distincte, avec cour et corps de passage sur rue.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, sculpture (étudiée dans la base Palissy)

Indexation iconographique normalisée

Pilastre

Description de l'iconographie

Des pilastres qui s'apparentent presque plus à des dosserets ornent les deux angles sur rue du premier étage de l'aile secondaire.

Commentaires d'usage régional

Hôtel à cour antérieure (type A).

État de conservation (normalisé)

Détruit

Protection et label

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Élévation

Observations concernant la protection de l'édifice

Exemple d'hôtel à deux corps de logis en équerre, avec l'escalier à la jonction des deux corps. Cette disposition poursuit encore au 17e siècle une manière ancienne, gothique et Renaissance, d'autant que l'escalier intégré - en plan - se signale fortement en élévation par la couverture, son appareillage de tuffeau et deux travées jumelées. Si l'architecture patricienne à Angers est traditionnellement sobre durant cette période classique, elle présente ici une originalité dans ce groupe sculpté bien en évidence sur la rue, motif unique localement.

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1975

Date de rédaction de la notice

1991

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Letellier-d'Espinose Dominique, Biguet Olivier

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Pays de la Loire - Centre de ressources
1, rue de la Loire - 44966 Nantes cedex 09 - 02.28.20.54.70

Hôtel Pananceau ou Robert, puis Lemarié de la Crossonnière ou des Quatre Fils Aymon
Hôtel Pananceau ou Robert, puis Lemarié de la Crossonnière ou des Quatre Fils Aymon
© Région Pays de la Loire - Inventaire général, ADAGP ; © Conseil général du Maine-et-Loire
Voir la notice image