Couvent de cordeliers

Désignation

Dénomination de l'édifice

Couvent

Genre du destinataire

De cordeliers

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Sébastien

Titre courant

Couvent de cordeliers

Localisation

Localisation

Pays de la Loire ; Maine-et-Loire (49) ; Angers ; rue des Cordeliers ; cour des Cordeliers

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Angers intra-muros

Canton

Angers Centre

Lieu-dit

Centre-ville (quartier)

Adresse de l'édifice

Cordeliers (rue des) ; Cordeliers (cour des)

Références cadastrales

1840 H1 355, 405, 406, H2 625 à 628, 632, 633, 642 à 648, 654, 663 à 668, 670, 681 à 701, 708 à 711, 1980 BR 208, 217, BV 43, 46 à 49, 53 à 56, 61, 62, 76 à 78, 80 à 85, 89, 219, 228, 229, 238, 261, 1999 BV 77, 85

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Cour, jardin, église, cloître, bâtiment conventuel, infirmerie

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle, 15e siècle, milieu 15e siècle, 4e quart 15e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

4e quart 13e siècle, 15e siècle, 16e siècle, 17e siècle, 1ère moitié 17e siècle, milieu 17e siècle, 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1225, 1287, 1453

Commentaires concernant la datation

Daté par source, daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Le couvent est fondé vers 1225-1230 par l'évêque Guillaume de Beaumont dans un clos de vigne donné par le chapitre Saint-Maurille. Commencée à cette date, l'église est achevée en 1294 grâce à Macé de Beauvau. La chapelle de Craon est édifiée en 1287, de même que l'infirmerie. La chapelle Saint-Bernardin est construite pour le roi René en 1453. La chapelle de Boislève correspond à un autel, aménagé vers 1583 dans la partie gauche du choeur. Selon l'archiviste C. Port, la cour située à l'ouest de celle du cloître serait aménagée au 17e siècle. L'enclos est démembré après la Révolution : la démolition de l'église (à l'emplacement de l'actuelle rue des Cordeliers) est engagée vers 1791. Il reste seulement une partie des murs sud et est de la chapelle de Craon aux n° 16 et 18 rue des Cordeliers, avec traces d'un décor peint (étudié) : la baie du pignon oriental pourrait être d'origine, mais une fenêtre visible au 13 rue David-d'Angers n'est pas antérieure au 16e siècle. Le bâtiment ouest de la cour du cloître, qui semblait dater du 15e siècle, a subsisté jusqu'en 1915. Les vestiges actuels sont l'ancienne infirmerie, bâtiment très remanié avec charpente signalée du 15e siècle, situé 76 rue du Mail, et un autre bâtiment de l'extrême fin du 17e siècle ou du début du 18e siècle, situé 82 rue du Mail, correspondant probablement à la nouvelle infirmerie : amputé par le percement de la rue Chevreul au début du 19e siècle et transformé alors en hôtel particulier, ses élévations sont à nouveau restaurées vers 1883. Sont conservés également la petite porte des cordeliers reconstruite en 1666, place Falloux, et le revers de la porte charretière, de la 1ère moitié du 17e siècle, située 3 rue Lenepveu, qui menait à la basse-cour (l'actuelle impasse dite cour des Cordeliers).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Schiste, moellon, enduit partiel, tuffeau, moyen appareil

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

2 vaisseaux, sous-sol, 1 étage carré, étage en surcroît

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, toit à longs pans brisés, pignon couvert, pignon découvert, appentis, flèche polygonale

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture, peinture (étudiée dans la base Palissy)

Indexation iconographique normalisée

Ornement à forme géométrique

Description de l'iconographie

Sujet : ornement ou inscription, support : chapelle de Craon, élévation intérieure sud.

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Protection

Observations concernant la protection de l'édifice

Mise à jour 2003 : le logis situé 85 rue du Mail (infirmerie reconvertie en hôtel particulier) a été détruit vers 2000. Mais communs et mur de clôture avec pavillons sur rue ont été cependant conservés.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune,propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1982

Date de rédaction de la notice

1982

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Letellier-d'Espinose Dominique, Biguet Olivier

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Pays de la Loire - Centre de ressources 1, rue de la Loire - 44966 Nantes cedex 09 - 02.28.20.54.70

Couvent de cordeliers
Couvent de cordeliers
© Région Pays de la Loire - Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image