Ferme

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ferme

Titre courant

Ferme

Localisation

Localisation

Occitanie ; Lozère (48) ; Le Malzieu-Forain

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lozère

Canton

Malzieu-Ville (Le)

Lieu-dit

Villechailles

Références cadastrales

2011 G 173, 174

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Grange, étable à vaches, toit à porcs, cour, mur de clôture, four à pain, jardin potager

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

17e siècle, 18e siècle, 3e quart 18e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1757

Commentaires concernant la datation

Date portée

Description historique

Ce corps de ferme se compose de deux corps de ferme. Le prinicpal est fait en très bel appareil et date du 18e siècle. Le second est de moindre qualité mais la date 1757 figure sur le linteau de sa porte d'entrée. Des vestiges de construction antérieure peuvent indiquer la construction d'origine aux alentours du 17e siècle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, moellon, moyen appareil

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique, tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré, comble à surcroît

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Commentaire descriptif de l'édifice

L'ensemble comporte deux corps de ferme distincts. Le corps principal placé en front de rue et son logis est construit en moyen appareil de granite. Une grange-étable est associée à ce logis. Il est construit en moellons de granite et présente des vestiges de construction du 17e siècle. A cet ensemble orienté est/ouest sont liés plusieurs annexes : toit à porcs, potager clos, four à pain... Un portail fermait l'ensemble à l'origine : il en subsiste un piédroit dans l'angle sud-est du logis. Le logis est remarquable par son mode de mise en oeuvre ainsi que par les quelques vestiges de sculpture restés en place. Les ouvertures du rez-de-chaussée et de l'étage ont été modifiées au 19e et 20e siècle. Seuls les jours de comble sont en place : ce sont des jours droits chanfreinés avec congés retournés et appui mouluré. Il est probable qu'ils aient été utilisés en remploi dans un appareil du 18e siècle. Les corbeaux soutenant la toiture sont aussi moulurés à leur base. Le pignon oriental est aussi fait en moyen appareil. En revanche, le parement nord a été complètement repris. La grange-étable se développe vers l'ouest. Le mur sud a été un peu modifié : il conserve une base en moyen appareil de moellons de granite et de grès. La seule ouverture d'origine se trouve à l'étage : il s'agit d'un porche de grange couvert par un arc en anse-de-panier à clef droite. Son encadrement est chanfreiné terminé par des congés retournés. Côté nord, un second porche de grange est conservé : il est couvert par un arc en anse-de-panier à clef droite. L'arc est chanfreiné mais le piédroit gauche est pénétrant terminé par un congé à bec rentrant. Ce porche a été repris en grande partie. La seconde ferme se trouve dans le prolongement de la grange-étable. Sa construction générale permet de dater l'oeuvre du 19e siècle même si le linteau de porte est daté de 1757. Quelques éléments permettent d'ailleurs de penser que ce bâtiment remplace une construction antérieure (jour chanfreiné...). A l'avant de ce bâtiment se trouvent le four à pain et une annexe. Le four à pain est très abîmé. Le toit à porcs situé devant le 1er bâtiment comprend 2 loges : il peut dater du 19e siècle.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2012

Date de rédaction de la notice

2012

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Fock-Chow-Tho Cécile

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

ferme
ferme
(c) Conseil départemental de la Lozère
Voir la notice image