Présentation de l'ancienne commune de Banassac

Désignation

Titre courant

Présentation de l'ancienne commune de Banassac

Localisation

Localisation

Occitanie 48 Banassac-Canilhac

Précision sur la localisation

Anciennement commune de Banassac ; commune nouvelle

Canton

La Canourgue

Lieu-dit

Banassac

Historique

Description historique

L'ancienneté de la présence humaine est attestée sur le territoire de Banassac par la présence de deux dolmens. Le village est installé à l'emplacement d'un vicus de l'époque gallo-romaine qui doit sa renommée à la production de céramique sigillée exportée dans tout l'empire. Pendant le Haut Moyen Age, présence d'ateliers monétaires dont la production est encore attestée au 7e siècle. Banassac perd son importance au moment de la création du monastère de la Canourgue . Au Moyen Age, implantation de châteaux sur les hauteurs qui dominent le Lot : château de Montferrand, commanderie (disparue) de Puech Banassac construite par les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem

Description

Typologie du couvrement

Commentaire descriptif de l'édifice

Territoire de la commune : 1741 ha ; population : 721 habitants en 1946, 741 en 1975 . 27 écarts ou édifices isolés comptabilisent, d'après l'INSEE, 220 habitants. La commune est traversée par le Lot dont la vallée se rétrécit au nord en un défilé où passait la route d'Auvergne en Rouergue ; ce passage, gardé par le château de Montferrand, est resté le seul (route nationale 88, voie ferrée Béziers-Paris) jusqu'à la construction de l'autoroute A75 qui le contourne par l'ouest. Le centre de la commune est occupé par un bassin fertile au confluent du Lot et de l'Urugne. Le village et son faubourg du Mazet se sont développés à l'est de ce confluent, le long de la route qui va vers la Canourgue ; cette route permettait d'aller à Mende par Chanac avant la création de la route des gorges du Lot construite au 19e siècle. Le territoire communal s'étend sur des terrains variés : au sud on trouve les pentes qui s'élèvent vers le causse de Sauveterre, au nord du Lot, ce sont les terrains cristallins et métamorphiques qui forment le socle de l'Aubrac et d'ou provient le grès de couleur lie de vin fréquemment utilisé dans les constructions de Banassac et du village voisin de La Canourgue

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1968

Date de rédaction de la notice

1994

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Grandjouan Marie-Sylvie

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Présentation de la commune

Adresse du dossier Inventaire

Région Languedoc-Roussillon - Service chargé de l'inventaire Espace Capdeville - 417 rue Samuel Morse - 34 000 Montpellier - 04.67.22.86.86