Fours à prunes

Désignation

Dénomination de l'édifice

Four à prunes

Titre courant

Fours à prunes

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Lot-et-Garonne (47)

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Sainte-Livrade-sur-Lot

Nombre d'édifices concernés par l'étude

39 repérés, 5 étudiés

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

19e siècle, 1ère moitié 20e siècle

Description historique

Les prunes étaient séchées au soleil sur de la paille, puis confites dans les fours à voûte où l'on cuisait le pain, d'où des séries de deux ou trois fours dans certaines fermes. Des fours plus étroits en brique sontbâtis pour la prune à partir de la fin du 18e ou du début du 19e siècle (exemples à Larroque ou Bilou, Le Temple-sur-Lot). Les étuves à " rapporteurs " ou " tourniquets " à claies sont plus tardives : elles ont été construites en grand nombre, mais beaucoup ont disparu (informations orales) ; elles étaient alimentées au bois ou au charbon. Les fours à wagonnets sur rails se sont répandus dans les années 1930, selon P. Deffontaines, mais peu sont encore utilisés pour une production commerciale.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique, moellon

Matériaux de la couverture

Tuile creuse, tuile mécanique

Commentaire descriptif de l'édifice

Fours généralement en brique, avec du calcaire gréseux en linteau.

Commentaires d'usage régional

Four à prunes à voûte,four à prunes à rapporteur,four à prunes à wagonnets sur rails

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Mousset Hélène

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier collectif

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37