Maisons, fermes

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison, ferme

Titre courant

Maisons, fermes

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Lot-et-Garonne (47)

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Villeneuve-sur-Lot

Canton

Villeneuve-sur-Lot

Partie constituante non étudiée

Grange, étable, four à prunes, porcherie, poulailler, pigeonnier, bergerie, puits, fontaine

Nombre d'édifices concernés par l'étude

12621 bâti INSEE, 1664 repérées, 131 étudiées

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle (?), 14e siècle (?), 15e siècle, 16e siècle, 17e siècle, 18e siècle, 19e siècle, 20e siècle

Description historique

De très rares vestiges de la fin du 13e ou du début du 14e siècle ont été relevés à Villeneuve-sur-Lot (place Lafayette, rue de Pujols). De nombreux éléments de la fin du 15e et du 16e siècle sont conservés notamment dans les Serres, au sud du Lot : il s'agit d'habitat d'une ou deux pièces en hameaux situés en contrebas du rebord du plateau, près des sources (en particulier à Sembas, Sainte-Colombe-de-Villeneuve, Pujols). Des maisons de cette époque en pan de bois et en pierre subsistent également dans les agglomérations, Villeneuve-sur-Lot, Pujols et Lédat. Les demeures du 17e siècle semblent moins nombreuses, mais présentent aussi peu d'indices de datation ; des fermes isolées dans les Molasses et la vallée sont bâties à cette époque. Une période importante de construction se situe dans la 2e moitié du 18e et la 1ère moitié du 19e siècle : demeures de notables à Villeneuve, fermes en pisé, logis des Serres. Le milieu du 19e siècle voit l'essor de Villeneuve, avec un bâti privilégiant un style néo-classique. La fin du 19e et le début du 20e siècle constituent une période prospère, avec la construction de villas à Villeneuve-sur-Lot, Bias et Pujols, et la rénovation de fermes. Dans les années 1940-1970, le développement démographique impose la construction rapide de logements : cités concertées et lotissements publics ou privés ont investi la vallée.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, brique et pierre, enduit, pan de bois, torchis, pisé

Matériaux de la couverture

Tuile creuse, tuile mécanique

Commentaire descriptif de l'édifice

La plupart des fermes sont composées d'un logis, souvent en rez-de-chaussée et comble à surcroît, et d'une grange-étable (voir dossier granges-étables) ; les logis sont souvent orientés au sud, les dépendances à l'est ou au sud-est. Une partie, dont les fermes en pisé, abritent logis et dépendances sous le même toit (étable sur un côté, chai, resserre à bois et porcherie sur l'arrière). Les édifices à cour sont excessivement rares (maisons de notables surtout). Les habitats agglutinés, souvent d'anciens hameaux, sont relativement nombreux, notamment dans les Serres.

Commentaires d'usage régional

Logis différencié des dépendances,édifice à corps de bâtiment unique abritant logis et dépendances,édifice à plusieurs corps de bâtiment formant cour,édifice à plusieurs corps de bâtiment juxtaposés

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2001

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Mousset Hélène

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier collectif

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37