Maisons, fermes

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison ; ferme

Titre courant

Maisons, fermes

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Lot-et-Garonne (47) ; Villeneuve-sur-Lot

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Villeneuve-sur-Lot

Canton

Villeneuve-sur-Lot

Nombre d'édifices concernés par l'étude

9717 bâti INSEE ; 1331 repérées ; 89 étudiées

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle (?) ; 14e siècle (?) ; 15e siècle ; 16e siècle ; 17e siècle ; 18e siècle ; 19e siècle ; 20e siècle

Description historique

La bastide de Villeneuve-sur-Lot conserve quelques vestiges en brique de bâti des 13e, 14e siècles (place Lafayette, rue de Pujols). Des maisons à pan de bois en ville datent de la fin du 15e (maison aux singes) , des 16e et 17e siècles. Peu d'éléments datant des 16e et 17e siècles sont visibles dans la commune autour de la ville, même s'il en subsiste sans doute en gros oeuvre (exemples surtout dans les Molasses au nord du Lot). Les remaniements et reconstruction de la 2e moitié du 18e et du 19e siècle ont été particulièrement importants dans la campagne villeneuvoise : parmi celles-ci, les fermes en un seul corps de bâtiment en pisé de la fin du 18e et du début du 19e siècle ; ou nombre de maisons d'horticulteurs du milieu du 19e siècle dans la périphérie de Villeneuve-sur-Lot. Le bâti urbain a été en grande partie renouvelé à la fin du 18e et dans les deux premiers tiers du 19e siècle, adoptant généralement un style néo-classique ; les maisons construites dans les extensions du milieu du 19e siècle sur la rive droite illustrent ce style. De nombreuses villas et maisons de notables ont été bâties au tournant des 19e et 20e siècles, notamment sur la rive gauche dans le quartier de la gare, mais aussi des logis de fermes et des granges. Le long des routes principales, des maisons en béton armé sont édifiées dans les années 1930. En dehors des cités, les très nombreuses maisons des lotissements des années 1960-1970 sont généralement des pavillons entourés d'un jardin, et ne suivent pour la plupart que quelques modèles.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique ; calcaire ; moellon ; enduit ; brique et pierre ; enduit ; pisé ; enduit

Matériaux de la couverture

Tuile creuse ; tuile mécanique

Commentaire descriptif de l'édifice

La majorité des fermes se compose d'un logis différencié des dépendances, grange-étable le plus souvent (64%). Les habitations sont le plus souvent en rez-de-chaussée avec comble à surcroît. Le petit groupe de fermesen pisé comprend logis et dépendances sous le même toit (étable sur un côté, chai, resserre à bois et porcherie sur l'arrière). Les habitats agglutinés, souvent d'anciens hameaux, ont pratiquement disparu entre l'ancien cadastre et aujourd'hui.

Commentaires d'usage régional

Logis différencié des dépendances,édifice à corps de bâtiment unique abritant logis et dépendances,édifice à plusieurs corps de bâtiment formant cour,édifice à plusieus corps de bâtiment jutxpaposés

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2001

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Mousset Hélène

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier collectif

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37