Château de Marith

Désignation

Dénomination

château

Appellation et titre

Château de Marith

Titre courant

Château de Marith

Localisation

Localisation

Aquitaine 47 Clairac

Aire d'étude

Tonneins

Lieu-dit

Château-Martille

Référence cadastrale

2001 YA 110

Milieu d'implantation

isolé

Parties non étud

pigeonnier

Historique

Datation des campagnes principales de construction

2e moitié 19e siècle

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

Un Timothée de Bacalan habitait à Clairac en Agenais au château Mirtille en 1770. La carte de Belleyme indique les lieux-dits Marit et Château Martille. Le château actuel a été construit dans la 2e moitié du 19e siècle. Un monogramme (L.L.C.) est gravé sur la façade. Une tourelle de pigeonnier en brique a été construite (19e siècle ou 20e siècle) sur un bâtiment annexe au château. Elle repose sur un culot mouluré qui est en remploi ou le vestige d'une construction ancienne puisque ces bâtiments annexes ont été fortement remaniés.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

calcaire, moellon, moyen appareil, brique, enduit

Matériau de la couverture

ardoise

Parti de plan

plan rectangulaire régulier

Vaisseau et étage

étage de soubassement, 1 étage carré

Parti d’élévation extérieure

élévation ordonnancée

Type de la couverture

toit brisé en pavillon, toit en pavillon

Emplacement, forme et structure de l’escalier

escalier hors-oeuvre

Commentaire description

Le château est composé de plusieurs corps de bâtiment juxtaposés. L'ensemble est construit selon un plan rectangulaire à 3 niveaux d'élévation. Le soubassement est en pierre calcaire de moyen appareil. Les 2 étages carrés sont en moellon couvert d'un enduit. Les différentes toitures (toits en pavillon, toits brisés en pavillon) sont couvertes d'ardoise. L'élévation antérieure comprend 5 travées, 2 pavillons sont en légère saillie sur les côtés. Un escalier à 2 volées droites d'une dizaine de degrés donne accès à la porte en plein-cintre située sur la travée centrale. La porte est couronnée par un fronton interrompu. Au-dessus, une baie comprend traverses et meneaux, elle est couronnée par un fronton en plein-cintre contenant un monogramme.

Technique du décor des immeubles par nature

sculpture

Représentation

fronton ; monogramme

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

2001

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2001

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Charneau Bertrand

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Dossier

dossier individuel