Maisons, fermes

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison, ferme

Titre courant

Maisons, fermes

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Lot-et-Garonne (47) ; Tonneins

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Tonneins

Nombre d'édifices concernés par l'étude

1183 repérées, 40 étudiées

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

17e siècle (?), 18e siècle, 19e siècle, 20e siècle

Description historique

Le bourg de Tonneins a été détruit (rasé ?) en 1623 pendant les guerres de Religion. Les maisons ont été reconstruites peu après. (voir notice ville). Les constructions les plus anciennes sont visibles dans le vieux quartier du Montamat, rue du Bas-Montamat au sud du bourg. L'Atlas de Trudaine (18e siècle) montre cette rue longue et rectiligne, formée par l'alignement des maisons mitoyennes. Là se trouve une maison avec un encorbellement. L'étage dont le mur est recouvert d'un enduit pourrait être construit en pan de bois. La visite de caves en différents endroits de la ville n'a pas révélé l'existence de briques épaisses qu'une tradition locale date volontiers du Moyen Age. Par exemple, la maison au numéro 4 de la rue Notre-Dame (qu'il est prévu de démolir) porte la date de 1787. Rien ne permet d'affirmer que la construction date de cette époque. A l'intérieur, les cheminées sont du 19e siècle, l'escalier est de la même époque, le décor peint ou en stuc des pièces à recevoir, également. Certaines maisons de la rue de l'Abbé-Lanusse pourraient plus sûrement dater du 18e siècle. Si le repérage a permis de relever un certain nombre de dates portées concernant le 18e siècle, il semble que la plupart des maisons du bourg ont été remaniées ou reconstruites au 19e siècle et beaucoup au 20e siècle. Les manufactures de tabacs, les corderies (royales ou privées) ont assuré à la commune une prospérité de la fin du 17e siècle à la fin du 19e siècle, permettant ainsi aux habitants de reconstruire ou de réaménager leur habitation. Dans la campagne, l'écart de Muraillet, situé au sud du territoire communal, conserve un ensemble de constructions composé notamment d'un logis (baies à arc segmentaire) comportant une galerie soutenue par des poteaux en bois et un pilier en pierre au rez-de-chaussée. Des bâtiments agricoles à pans coupés sont attenants ou en retour. L'ensemble paraît homogène et pourrait dater du 18e siècle. La porte d'entrée de la ferme de Gaillard, près de la Garonne au sud de Tonneins, est surmontée d'un fronton comportant un cartouche. Cet élément de décor est suffisamment rare pour être signalé dans la commune. Il pourrait dater l'ensemble du 18e ou du début du 19e siècle. Comme les maisons, beaucoup de fermes ont été remaniées au 19e et au 20e siècle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique, enduit, calcaire, moellon

Matériaux de la couverture

Tuile creuse, tuile mécanique

Commentaire descriptif de l'édifice

Les fermes et les maisons sont en brique recouverte d'un enduit. Beaucoup de maisons du bourg ont été rénovées, l'enduit a été refait, ou plus récemment l'habitude est de l'enlever laissant apparaître le parement de brique rejointoyé.

Commentaires d'usage régional

Dans le bourg le type de maisons est principalement : logis à étage, comble à surcroît. Les maisons repérées isolées ou en écart sont le plus souvent hors typologie. Le type de fermes le plus souvent rencontré est : massé divisé en long ou massé divisé en profondeur.

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2001

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Charneau Bertrand

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier collectif

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37