Ville

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ville

Titre courant

Ville

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Lot-et-Garonne (47) ; Tonneins

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Tonneins

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Age du bronze, Age du fer, Moyen Age, Temps modernes, Epoque contemporaine

Description historique

Des fouilles archéologiques menées en 1972 et de 1976 à 1981 dans le quartier du Montamat au Sud-est de la ville de Tonneins, indiquent une occupation du site à l'Age du Bronze (1800-750 avant J.C.). L'occupation du sol est attestée au premier Age du Fer, civilisation de Hallstatt (750-400 avant J.C.) sur le site du Haut-Montamat. Des trous de poteaux y ont été retrouvés. Le site est délaissé au cours du Ve siècle avant J.C. et reconverti en nécropole. Les fouilles menées en 1976 ne révélèrent presque rien de l'occupation gallo-romaine. Ce n'est véritablement qu'au Moyen Age qu'apparaissent des documents écrits concernant Tonneins. C'est à cette époque que se forme la ville, ou plutôt les villes de Tonneins, puisque les sources mentionnent Tonneins-Dessus et Tonneins-Dessous. Les deux agglomérations organisées autour de leurs châteaux étaient des bourgs castraux. Le bourg castral originel devait être le bourg Saint-Pierre : l'église Saint-Pierre de Brenenx apparaît souvent comme l'église paroissiale, alors que l'église Notre-Dame de Mercadil n'est mentionnée que comme annexe de Saint-Pierre. Les premiers ouvrages défensifs (voir dossier fortification d'agglomération) ont probablement été édifiés dès la fin du 12e siècle. Un plan daté de 1621 révèle des fortifications bastionnées. Mais en 1622, pendant les guerres de Religion, les deux Tonneins sont totalement détruites par l'armée royale sur ordre de Louis XIII. Dès 1624 les deux villes commencent à être reconstruites. Tonneins-Dessus et Tonneins-Dessous sont réunies en une seule commune en 1790. Le cadastre de 1821 montre un tissu urbain assez régulier, avec pour centre la place du Château formant terrasse sur la Garonne. Les extensions de la ville, au 19e siècle et au 20e siècle se font vers le nord puis vers le nord-est. A partir de 1855, de nouveaux quartiers se développent autour de le gare de chemin de fer (construction de la nouvelle manufacture des tabacs vers 1860) supplantant alors les activités liées au fleuve jusqu'alors axe principal de transport. Par un arrêté du 31 décembre 1980, le centre ancien est protégé au titre des sites inscrits.

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

La ville de Tonneins est approximativement située au centre du département du Lot-et-Garonne. Elle est entourée d'un important réseau hydrographique, celui de la vallée de la Garonne. Ce chef-lieu de canton de l'arrondissement de Marmande se trouve à quelques kilomètres en aval du confluent du Lot et de la Garonne. Dominant la Garonne, la ville s'étend sur plus de 1500 m sur la rive droite de ce fleuve. Le territoire communal est traversé par plusieurs ruisseaux affluents de la Garonne : le Caillou, la Torgue et le Tolzac. La ville est traversée par la R.N. 113 qui relie Bordeaux à Toulouse via Agen. Elle est située à égale distance entre les sorties (Marmande et Damazan) de l'autoroute A 62. Depuis 1855, Tonneins possède une gare ferroviaire sur la ligne Bordeaux-Toulouse.

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2000

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Charneau Bertrand

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37