Couvent puis temple

Désignation

Dénomination de l'édifice

Couvent

Destination actuelle de l'édifice

Temple

Titre courant

Couvent puis temple

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Lot-et-Garonne (47) ; Tonneins ; 18 rue du Temple

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Tonneins

Adresse de l'édifice

Temple (rue du) 18

Références cadastrales

1821 L 532 ; 2000 AL 470

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

17e siècle ; limite 18e siècle 19e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Selon l'étude d'Arnaud Vergé : "Le Tiers Ordre de Saint François, également appelé Ordre de Picpus, s'installe à Tonneins-Dessous à la fin du 17e siècle. Le 13 mars 1697, Anthoine Flouret, ancien curé de la ville, est désigné pour bénir l'église nouvellement construite. L'emplacement du bâtiment a été attribué au Tiers Ordre de Saint-François par le comte de La Vauguyon". Le couvent comporte une église : un décret impérial du 20 thermidor An XII met à disposition de l'Eglise Réformée de Tonneins pour le service du culte l'église "ci-devant de Picpus". L'ensemble des bâtiment est visible sur le cadastre de 1821 : les corps de bâtiment, formant une cour carrée, sont désignés dans la matrice comme caserne, écuries et chapelle. Seule est conservée aujourd'hui l'église désaffectée et récemment restaurée.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique et pierre à assises alternées

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

La chapelle est de plan allongé. La porte d'entrée située à l'ouest et sur la partie droite de l'élévation, est large, la partie supérieure est en anse de panier. Un oculus est percé au-dessus de cette porte. Une petite porte en plein-cintre s'ouvre sur la partie droite de cette même élévation. Les murs sont constitués par une alternance de brique et de pierre. La récente restauration met en évidence une différence dans la mise en oeuvre des matériaux (une chaîne en harpe en fait la séparation) prouvant une extension du bâtiment à l'endroit où s'ouvre la porte en plein-cintre.

État de conservation (normalisé)

Restauré

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2000

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Charneau Bertrand

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37