Hôtel dit Maison du sénéchal

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôtel

Titre courant

Hôtel dit Maison du sénéchal

Localisation

Localisation

Occitanie ; Lot (46) ; Gourdon ; 17 rue du Majou

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lot

Canton

Gourdon

Adresse de l'édifice

Majou (rue du) 17

Références cadastrales

2009 AH 347

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Cour

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 15e siècle 16e siècle

Description historique

La demeure a été construite vers 1500, peut-être en conservant des parties de plusieurs maisons réunies pour l'aménagement de l'hôtel. Son appellation tient au fait qu'elle aurait été la résidence du sénéchal depuis la fin du 15e siècle, soit dès l'établissement d'une sénéchaussée à Gourdon par le roi Charles VIII. Des aménagements intérieurs ont été réalisés au 17e siècle. Les arcades du rez-de-chaussée sur rue ont été ré-ouvertes après 1971.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille

Description de l'élévation intérieure

2 étages carrés, étage de comble

Typologie du couvrement

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier hors-oeuvre : escalier en vis sans jour, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

L'édifice se compose d'un corps sur rue relié par une tour d'escalier à un corps de bâtiment arrière. L'élévation sur la rue du Majou présente au rez-de-chaussée deux grandes arcades de boutique, moulurées ; les 1er et 2e étages sont marqués par des croisées moulurées, alors que de simples ouvertures rectangulaires marquent le dernier niveau. A l'intérieur, la salle du premier étage renferme un décor peint consacré à la vie de la Vierge. L'entrée de l'hôtel est située dans l'impasse au sud-ouest : un portail donne accès à une étroite cour sur laquelle ouvrent la porte de la tour d'escalier et une arcade segmentaire brisée et chanfreiné donnant sur le corps de bâtiment arrière. Le corps arrière a été très remanié. Des latrines sont conservées sur l'élévation sud-ouest ; l'élévation sur cour conserve des vestiges de croisées moulurées. A l'intérieur, le premier étage présente successivement deux salles ornées au 17e siècle de deux cheminées (dont l'une datée 1686, avec une toile au motif paysager) et un plafond peint orné de rinceaux et cartouches figuratifs.

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture

Indexation iconographique normalisée

Armoiries

Description de l'iconographie

Armoiries non identifiées : d'azur à l'aigle bicéphale d'or au chef de gueules à trois croissants d'argent.

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

2015/09/24 : inscrit MH

Référence aux objets conservés

IM46000809, IM46000886

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2007

Date de rédaction de la notice

2009 ; 2015

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Séraphin Gilles, Scellès Maurice, Bru Nicolas

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (inventaire préliminaire de l'architecture civile médiévale)

Typologie du dossier

Dossier individuel

hôtel dit Maison du sénéchal
hôtel dit Maison du sénéchal
© Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; © Conseil départemental du Lot
Voir la notice image