Maison

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Titre courant

Maison

Localisation

Localisation

Occitanie ; Lot (46) ; Gourdon ; 19, 21 rue du Majou ; rue Zig-Zag

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lot

Canton

Gourdon

Adresse de l'édifice

Majou (rue du) 19, 21 ; Zig-Zag (rue)

Références cadastrales

2009 AH 349, 350

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 13e siècle 14e siècle

Description historique

Grande demeure de la fin du 13e siècle ou du début du 14e siècle. Elle a été divisée en plusieurs parcelles et le corps de bâtiment qui lui est accolé à l'arrière et qui est situé sur l'actuelle parcelle 347 pouvait en faire partie. La partie supérieure de la façade près de l'angle nord a sans doute été reconstruite en 1892, date peinte sur une pierre.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Tuile plate, calcaire en couverture

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 1 étage carré

Typologie du couvrement

Voûte en berceau plein-cintre ; voûte en berceau segmentaire ; voûte d'ogives

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Commentaire descriptif de l'édifice

Le rez-de-chaussée de l'élévation sur la rue du Majou est entièrement ouvert par quatre arcades de boutique, brisées et chanfreinées. Aucune trace d'ouvertures d'origine n'est visible au niveau du premier étage actuel, qui devait correspondre à un niveau d'entresol. Au deuxième étage actuel apparaissent quelques vestiges des piédroits et les traces des arcs de trois grandes baies à réseau du premier étage médiéval (qui en comportait peut-être quatre à l'origine, mais l'extrémité gauche de la façade semble bien avoir été reconstruite). Le cordon d'appui, bûché sur toute la façade, ne subsiste plus qu'à l'angle sud-ouest et dans l'élévation latérale sur la rue Zig-Zag. L'élévation sur la rue Zig-Zag conserve un jour bas chanfreiné éclairant un sous-sol, et un portail, chanfreiné et couvert d'un arc brisé ; le reste de l'élévation est aveugle. Sur l'élévation postérieure peuvent être notés des encoches d'aisseliers et des trous de boulins au niveau du deuxième étage actuel, ainsi que l'arc d'une embrasure situé au-dessus du toit du petit bâtiment accolé à droite. L'angle nord sur la rue du Majou est chanfreiné en partie basse ; l'élévation latérale nord sur l'impasse est aveugle à l'exception d'un jour chanfreiné au rez-de-chaussée. Le pignon, couvert de lauzes, porte une souche de cheminée carrée. La cave présente deux travées couvertes de voûtes d'ogives dont les arcs retombent en pénétration dans les murs.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2007

Date de rédaction de la notice

2009

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Séraphin Gilles, Scellès Maurice

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (inventaire préliminaire de l'architecture civile médiévale)

Typologie du dossier

Dossier individuel

maison
maison
© Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Voir la notice image