Demeure dite repaire, actuellement ferme

Désignation

Dénomination de l'édifice

Demeure

Appelation d'usage

Repaire

Destination actuelle de l'édifice

Actuellement ferme

Titre courant

Demeure dite repaire, actuellement ferme

Localisation

Localisation

Occitanie ; Lot (46) ; Saint-Paul-Flaugnac

Précision sur la localisation

Commune fusionnée après inventaire ; autrefois sur commune de Flaugnac

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lot

Canton

Castelnau-Montratier

Lieu-dit

Tour d'Etienne (la)

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Puits

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 13e siècle 14e siècle (?)

Description historique

Ludovic de Valon (1912) pensait que le lieux portait à l'origine le nom de Lapérarède, et que l'appellation de "Tour d'Estienne" était due à Guibert Stephani de Valon, chevalier, qui aurait épousé à la fin du 13e siècle ou au début du 14e siècle une Lapérarède, famille proche des Duèze. Pour Jean Lartigaut (1984), ce sont les Lapérarède qui auraient mis la main sur la tour d'Etienne, à en juger d'après le cadastre de 1580 qui mentionne le repaire "d'estienne alias de la perada" et la "boria de la torn destieyne". Seule une tour-porche, datable de la fin du 13e siècle ou du début du 14e, subsiste d'un ensemble qui demanderait à être plus précisément identifié et qui comptait sans doute également un grand bâtiment disparu au nord-ouest (d'après un renseignement oral). Un puits creusé dans la roche et dont les premières assises sont appareillées peut également dater du Moyen Age.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille

Typologie du couvrement

Commentaire descriptif de l'édifice

La tour-porche, aujourd'hui prise dans les corps de bâtiment de la ferme, est bâtie en pierre de taille. Elle présente sur son élévation sud-est une grande porte couverte d'un arc brisé, qui donnait sur un passage largement ouvert sur l'arrière. Au-dessus de l'arc du passage, sur l'élévation nord-ouest, apparaît une porte couverte d'un arc brisé.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2007

Date de rédaction de la notice

2009

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Séraphin Gilles, Scellès Maurice

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (inventaire préliminaire de l'architecture civile médiévale)

Typologie du dossier

Dossier individuel

demeure dite repaire, actuellement ferme
demeure dite repaire, actuellement ferme
(c) Inventaire général Région Occitanie ; (c) Conseil départemental du Lot
Voir la notice image