Église paroissiale Saint-André

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-André

Titre courant

Église paroissiale Saint-André

Localisation

Localisation

Occitanie ; Lot (46) ; Fons

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lot

Canton

Figeac Ouest

Références cadastrales

2009 0C 548

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Cimetière, réduit

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 12e siècle (?), 13e siècle, 1er quart 14e siècle (?), milieu 15e siècle, 16e siècle

Description historique

La première mention connue de l'église Saint-André est de 1146 (N. Bru, op. cit., p. 245). L'abside peut dater de la fin du 12e siècle. Dans son état actuel la nef date principalement du milieu du 13e siècle. Deux chapelles ont été ajoutées au nord et au sud à la fin du 13e siècle et peut-être au début du 14e siècle. Une deuxième chapelle de deux travées, dédiée à Saint-Roch, a été ajoutée au sud vers 1452. La surélévation de l'édifice est peut-être une conséquence des guerres de Religion, et devrait donc être datée de la fin du 16e siècle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, calcaire, pierre de taille, moellon

Matériaux de la couverture

Tuile creuse, tuile plate

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives ; cul-de-four

Typologie de couverture

Toit à longs pans, toit à un pan, croupe, croupe polygonale, toit en pavillon

Commentaire descriptif de l'édifice

L'édifice est princiaplement bâti en pierre de taille, à l'exception des surélévations modernes. La tour du clocher s'élève sur la première travée de la nef. Le plan très irrégulier témoigne des campagnes successives. L'abside de plan semi-circulaire est désaxée par rapport à la nef ; couverte en cul-de-four, elle présente une arcature intérieure dont les chapiteaux sont sculptés de feuillages, de têtes grimaçantes... L'un d'eux est probablement historié. La nef et les chapelles latérales sont entièrement voûtées d'ogives. La travée ouest de la nef garde les traces d'une tribune disparue, qui avait été établie dès la construction.

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture, sculpture

Indexation iconographique normalisée

Ornement végétal ; IHS ; tête humaine ; ornement géométrique

Description de l'iconographie

Chapiteaux ornés de feuillages, culots et modillons à tête humaine, clefs de voûte à décor géométrique ou timbré de l'IHS. L'iconographie d'un chapiteau historié placé dans l'abside demanderait à être identifiée. Quelques rares traces de faux-appareil coloré subsistent en différents endroits.

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1972/12/19 : inscrit MH

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2006

Date de rédaction de la notice

2009

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Séraphin Gilles, Scellès Maurice

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (inventaire préliminaire des églises médiévales)

Typologie du dossier

Dossier individuel

église paroissiale Saint-André
église paroissiale Saint-André
© Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; © Conseil départemental du Lot
Voir la notice image