Château

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château

Localisation

Localisation

Occitanie ; Lot (46) ; Labastide-Marnhac

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lot

Canton

Cahors Sud

Références cadastrales

1812 C1 193, 2014 C 140

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Cour

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle, 2e moitié 15e siècle, limite 16e siècle 17e siècle

Description historique

La "bastide" de Marnhac aurait été édifiée au début du 13e siècle par Bertrand de Lard. En 1239, elle fut hommagée par un certain Bertrand de La Roque. Le château a été possédé aux siècles suivants par la branche des de Jean de La Roque de Loze et de Saint-Projet, sans doute apparentés au précédent comme le suggèrent les rocs d'échiquier de leurs armes. L'édifice a été disputé pendant la guerre de Cent ans et vraisemblablement endommagé à cette époque. Lors du dénombrement de 1504, François de Jean est seigneur de Saint-Projet et de Labastide-Marnhac, tenue avec toutes justices (L. d'Alauzier, 1984). La seigneurie de Labastide-Marnhac, avec château et toutes justices, est acquise à une date indéterminée par Charles de Gozon qui hommage au roi en 1607 ; le château, qui appartient alors aux Brisbes de L'Isle, est pillé pendant la Révolution (C. Didon, 1966).
Les parties médiévales se réduisent à une tour quadrangulaire attribuable au 13e ou au 14e siècle et un tronçon d'enceinte attenant au portail au sud-ouest. Le reste de l'enceinte, les tours rondes et logis principal ne sont pas antérieur au 15e siècle et, d'après le style des archères-canonnières, seraient à attribuer à Olivier de Jean (après 1461) ou à son fils Héliot (après 1486). Le dispositif défensif de l'entrée principale a vraisemblablement été fortement remanié à la fin du 16e siècle ou début du siècle suivant. Les bâtiments en équerre qui referment la cour à l'est sont modernes.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

2 étages carrés

Typologie du couvrement

Voûte en berceau plein-cintre ; voûte en berceau brisé

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier hors-oeuvre : escalier en vis sans jour, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Du 13e siècle subsiste la tour féodale de 6 m de côté, reconnaissable surtout à l'épaisseur de ses maçonneries et à son appareil de moellons équarris ; les montants d'une porte située sur la face nord à plus d'un mètre de haut, et la fente de jour murée de la face opposée appartiennent à ce premier état. Le logis situé à distance de la tour à l'ouest était flanqué de deux tours rondes (dont une seule est conservée) et distribué par une tour carrée d'escalier en vis. Il comporte à l'étage une salle ornée de décors peints, d'une importante cheminée gothique et de plafonds à la française. Il conserve plusieurs croisées moulurées. Flanquée par l'une des tours du logis et une seconde tour ronde reconstruite à la fin du 16e siècle, l'entrée principale comprenait un portail en arc brisé et une poterne piétonne modernisée. La porte charretière est épaulée par deux contreforts dotés de feuillures pour recevoir un pont-levis.

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture, sculpture

Indexation iconographique normalisée

Ornement géométrique ; armoiries

Description de l'iconographie

Le logis du 15e siècle conserve des vestiges de décor peint : faux-appareil et frise de quadrilobes. Amoiries non-identifiées : de (...) à deux étoiles (ou roues de moulin ?) de (...) en pal et sept tourteaux de (...) en orle.

Protection et label

Référence aux objets conservés

IM46000905

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2006

Date de rédaction de la notice

2006

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Séraphin Gilles, Scellès Maurice

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (inventaire préliminaire de l'architecture civile médiévale)

Typologie du dossier

Dossier individuel

château
château
© Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; © Conseil départemental du Lot
Voir la notice image