Demeure dite "borie"

Désignation

Dénomination de l'édifice

Demeure

Titre courant

Demeure dite "borie"

Localisation

Localisation

Occitanie ; Lot (46) ; Cahors

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lot

Canton

Cahors Nord Est

Lieu-dit

Cavaniès

Références cadastrales

1812 F1 21, 2014 AV 34

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle (?), 14e siècle (?), 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

17e siècle (?)

Description historique

L'ensemble semble édifié en deux temps. Le corps principal, correspondant à l'aile principale, semble le plus ancien et peut remonter au 13e siècle ou au début du siècle suivant. L'aile sud et le pavillon d'escalier peuvent être datés du 17e siècle. L'ensemble des baies médiévales, en pierre, présente des traces d'une fine taille à la gradine, la maçonnerie, mixte, étant constituée de moellons bruts associés à des briques de remploi.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Typologie du couvrement

Voûte en berceau

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, toit en pavillon

Commentaire descriptif de l'édifice

L'édifice, implanté en rebord de falaise, se compose de deux corps de logis en équerre, flanqués de deux pigeonniers modernes dont l'un abrite un escalier à l'italienne du 17e siècle. Le logis principal comporte une importante salle voûtée en berceau, qui conserve quelques traces de percements anciens en briques. Le rez-de-chaussée de l'aile médiévale est trop modernisé pour être analysé. L'étage, mieux conservé, se compose d'une salle unique dont manque le pignon est, reconstruit au 19e siècle. Deux grandes baies géminées à colonnettes l'éclairent au nord. Elles côtoient une ample niche en arc brisé, dotée d'une feuillure, (armoire murale ou caisson de latrines). Sur l'élévation opposée subsistent une demi-fenêtre et une ample porte en arc brisé, toutes deux murées, ainsi qu'une seconde niche de placard couverte en arc brisé. Cette dernière, remaniée, sert aujourd'hui d'accès à une tourelle qui ne semble pas antérieure au 19e siècle. Les fenêtres, couvertes intérieurement en arc segmentaire, présentent deux formes en arc brisé, soulignées par une moulure en quart de rond. Les colonnettes dont la base est prismatique, sont couronnées par deux chapiteaux identiques, à feuillages très stylisés, tout à fait semblables à ceux du château "inférieur" de Larnagol. La porte murée de l'élévation nord, par son orientation, indique que la tourelle de l'angle sud-est a tardivement remplacé un corps de bâtiment médiéval plus important, initialement soudé au logis subsistant.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Ornement végétal

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2006

Date de rédaction de la notice

2006

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Séraphin Gilles, Scellès Maurice

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (inventaire préliminaire de l'architecture civile médiévale)

Typologie du dossier

Dossier individuel

1/2
demeure dite "borie"
demeure dite "borie"
(c) Inventaire général Région Occitanie ; (c) Conseil départemental du Lot
Voir la notice image