Château de Montal

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Appelation d'usage

Montal

Titre courant

Château de Montal

Localisation

Localisation

Occitanie ; Lot (46) ; Saint-Jean-Lespinasse

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lot

Canton

Saint-Céré

Lieu-dit

Rèvery (près de)

Références cadastrales

1831 B1 541, 542, 543, 2014 B01 283, 284, 285, 286

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Cour, chapelle, exploitation agricole

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

15e siècle, 1ère moitié 16e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1523, 1534

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Auteur de l'édifice

Matruchot (sculpteur)

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Fenaille Maurice (propriétaire)

Lieu de conservation d'un élément architectural déplacé

Partie déplacée à : Etats-Unis, New-York ; partie déplacée à : Etats-Unis, Philadelphie

Description historique

Le repaire de Saint-Pierre, qui occupe le site, est propriété des seigneurs de Miers jusqu'à son achat vers 1500 par Robert de Balsac d'Entragues, conseiller et chambellan de Louis XI : la maçonnerie du rez-de-chaussée de l'élévation ouest, et la croisée qui s'y trouve, datables du 15e siècle, ont pu appartenir à ce premier édifice, ainsi, peut-être, que le niveau de soubassement de l'aile nord. Jeanne de Balsac hérite du fief en 1503 ; elle est veuve d'Amaury de Montal, décédé en 1510, quand elle passe, en 1519, un contrat qui fixe le début de la reconstruction du château, qui portera désormais le nom de Montal. Une pierre du soubassement, retrouvée par Maurice Fenaille, porte l'inscription : "Jehanne de Balsac, dame de Montal, ceste oeuvre fit édifier l'an 1523". Une lucarne porte la date de 1534. Les travaux sont ensuite interrompus et le château reste inachevé : deux ailes seulement sont construites sur les quatre projetées. Le château est très délabré au début du 19e siècle ; il est acheté en 1879 par un marchand de biens, et dépecé : lucarnes, cheminées, frises, portes, fenêtres et bustes sont arrachés et vendus. Le château est acheté en 1908 par Maurice Fenaille, qui le restaure en rachetant ou en faisant copier par le sculpteur Matruchot les sculptures dispersées lors des ventes de 1881 et 1908. Maurice Fenaille en fait donation à l'Etat en mai 1913.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille, moellon

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie de plan

Plan régulier en L

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement, 1 étage carré, étage de comble

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, toit conique, toit en pavillon, croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Dans son état actuel, le logis du château comporte deux ailes disposées en équerre, desservies par le grand escalier contenu dans un pavillon rectangulaire, et auxquelles sont accolées trois tours rondes disposées aux angles extérieurs. L'édifice est bâti en petits moellons réguliers, à l'exception des élévations sur la cour réalisées avec un appareil très soigné de pierre de taille et où se concentre le décor sculpté. La chapelle est située un peu en contrebas, au nord-ouest, précédant des bâtiments agricoles.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, vitrail

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1909/06/14 : classé MH ; 1955/06/09 : inscrit MH ; 1995/09/22 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Le château et parcelles de terrain (cad. B 538 à 549, 556 à 558) : classement par arrêté du 14 juin 1909. Les terrains contigus au domaine national de Montal (cad. B 274 à 276) : inscription par arrêté du 9 juin 1955. Le domaine foncier (cad. Saint-Jean-Lespinasse B 273, 277, 281, 283, 290, 291, 298, 299, 303 à 307, 309, 493, 509 à 511 ; C 79, 80 ; Saint-Céré AB 124, 125, 182 à 184) : inscription par arrêté du 22 septembre 1995.

Précisions sur les éléments protégés

Jardin ; chapelle ; grange ; moulin

Typologie de la zone de protection

Site inscrit

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Escalier

Observations concernant la protection de l'édifice

Site inscrit par arrêté le 10/09/1943.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2006

Date de rédaction de la notice

2006

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Thibault Pascale, Séraphin Gilles, Scellès Maurice

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (inventaire préliminaire de l'architecture civile médiévale)

Typologie du dossier

Dossier avec sous-dossier

château de Montal
château de Montal
© Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; © Conseil départemental du Lot
Voir la notice image