Prieuré de bénédictins Saint-Martin, actuellement église paroissiale

Désignation

Dénomination de l'édifice

Prieuré

Genre du destinataire

De bénédictins

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Martin

Destination actuelle de l'édifice

Église paroissiale

Titre courant

Prieuré de bénédictins Saint-Martin, actuellement église paroissiale

Localisation

Localisation

Occitanie ; Lot (46) ; Anglars

Précision sur la localisation

Anciennement commune de Anglars-Lacapelle

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lot

Canton

Lacapelle-Marival

Références cadastrales

1825 C 59, 60, 2005 0C01 127, 128

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Cimetière

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 12e siècle 13e siècle, 1ère moitié 17e siècle (?)

Description historique

Un prieuré de moines bénédictins est attesté à Anglars en 972, quand il est uni à l'abbaye de Fons, dépendant de l'abbaye Saint-Sauveur de Figeac. Après la guerre de Cent ans, le prieuré est réduit à un simple bénéfice réservé aux religieux de Fons.
De l'église romane subsiste la tour-clocher qui peut dater de la fin du 12e siècle ou du début du 13e. (La fonction initiale de cette tour reste d'ailleurs incertaine.) L'église aurait été endommagée pendant la guerre de Cent ans et pendant les guerres de Religion. Elle aurait été en grande partie reconstruite vers 1620 (Cadiergues, 1952, p. 240), ce que confirmeraient les armoiries mi-parties des Corn et des Turenne d'Aynac qui timbrent une clef de voûte du bas-côté nord : les travaux auraient été commandités par Mercure II de Corn, seigneur d'Anglars, et sa seconde épouse Suzanne de Turenne d'Aynac (Cadiergues, 1952, p. 232). L'édifice serait un bel exemple de construction gothique au début du 17e siècle. Les voûtes détruites de la nef et du choeur auraient été remplacées par un plafond au 18e siècle. Le faux-appareil peint de la nef est signé et daté Galtié J. 1954.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Calcaire en couverture, ardoise

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, toit à deux pans

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier droit, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Rien ne subsiste des bâtiments du prieuré hormis l'église devenue église paroissiale. Le "château" voisin de l'église (mentionné par Cadiergues, 1952, p. 240 ; par Le Dictionnaire des communes du Lot; 1881, de L. Combarieu, p. 4) pouvait appartenir à cet ensemble et c'est sans doute dans ce contexte que doit être recherchée la fonction initiale de la tour qui constitue le clocher de l'église. Château ou prieuré s'élevait sur une butte naturelle. L'église est un édifice à nef unique, accostée de deux chapelles à deux travées qui forment deux bas-côtés au nord et au sud. Les retombées des voûtes d'ogives (de quelle époque ?) subsistent sur les murs de la nef. La tour-clocher présente une architecture et des dispositions très particulières qui en font un édifice exceptionnel : fenêtres, escalier dans l'épaisseur du mur, trompes qui pouvaient porter une coupole...

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Entrelacs ; armoiries

Description de l'iconographie

Les chapiteaux du portail sont en bague et ornés d'entrelacs. Armoiries : mi-parti (d'azur) à deux cors de chasse (d'or) au chef bandé (d'argent et de gueules), qui est de Corn, coticé (d'argent et de gueules), qui est de Turenne d'Aynac.

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1930/02/03 : classé MH partiellement

Précision sur la protection de l'édifice

Clocher : classement par arrêté du 3 février 1930.

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2005

Date de rédaction de la notice

2005

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Séraphin Gilles, Scellès Maurice

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (inventaire préliminaire des églises médiévales)

Typologie du dossier

Dossier individuel

prieuré de bénédictins Saint-Martin, actuellement église paroissiale
prieuré de bénédictins Saint-Martin, actuellement église paroissiale
© Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; © Conseil départemental du Lot
Voir la notice image