Église prieurale Saint-Saturnin, actuellement église paroissiale

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Saturnin

Destination actuelle de l'édifice

Église paroissiale

Titre courant

Église prieurale Saint-Saturnin, actuellement église paroissiale

Localisation

Localisation

Occitanie ; Lot (46) ; Le Bourg

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lot

Canton

Lacapelle-Marival

Références cadastrales

2005 AB01 24

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Nom de l'édifice

Prieuré de bénédictins Saint-Saturnin

Références de l'édifice de conservation

IA46100407

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 12e siècle, 1er quart 20e siècle

Description historique

L'architecture et le style du décor sculpté des chapiteaux permettent de placer la construction de l'église prieurale au début du 12e siècle (A.-M. Pêcheur, 1993). L'église aurait été brûlée et en partie démolie pendant les guerres de Religion, et c'est de cette époque que daterait la disparition de la nef. D'importants travaux ont été réalisés dans le transept entre 1906 et 1912 afin de restituer une voûte en berceau sur chaque bras et une voûte d'arête sur la croisée ; les piles occidentales primitives furent dégagées, l'élévation ouest remaniée, les parements extérieurs repris et rejointoyés, les charpentes et les couvertures refaites. Le chemin de croix a été réalisé en 1936 par le peintre Charles Plessard.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

3 vaisseaux

Typologie du couvrement

Voûte en berceau plein-cintre ; voûte d'arêtes

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe ronde, pignon découvert, appentis

Commentaire descriptif de l'édifice

Il ne subsiste de l'église, bâtie en bel appareil de grès, que le chevet et le transept. L'abside semi-circulaire est précédée d'une travée droite dont les murs latéraux présentent des passages vers les chapelles latérales de plan rectangulaire qui ouvrent sur les bras du transept. Les arcades, aujourd'hui murées, visibles dans les élévations occidentales de chacun des bras indiquent que la nef possédait deux collatéraux. L'abside, éclairée par trois grandes fenêtres à double ressaut, est voûtée en cul-de-four et la travée droite d'un berceau en plein-cintre porté plus haut, permettant un éclairage direct complémentaire par trois petites baies placées au-dessus de la couverture de l'abside. Tout le pourtour du choeur est animé par une arcature basse où prennent place des chapiteaux sculptés ; dans la travée droite, un second registre d'arcatures est disposé sous la naissance de la voûte. L'intérêt de l'édifice réside notamment dans son décor sculpté.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, peinture

Indexation iconographique normalisée

Ornement animal ; entrelacs ; ornement végétal ; tête humaine ; armoiries

Description de l'iconographie

Ce sont au total vingt-six chapiteaux ornés d'entrelacs, de palmettes, d'anges, d'oiseaux ou de quadrupèdes qui se répartissent dans le choeur et la croisée. Les corbeilles, épannelées en tronc de cône et parallélépipède, sont surmontées de tailloirs volumineux qui peuvent recevoir un décor de tresses, de torsades ou d'entrelacs.£Armoiries sur la dalle funéraire de NOBLE (...) DE GIMEL (...) : fascé (d'argent) et (d'azur), à la barre (au lieu de la bande) de (gueules) brochant sur le tout.

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1896/08/14 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

La notice MH de la base Mérimée du ministère de la Culture donne par erreur la date de 1986 pour le classement de l'édifice.

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2005

Date de rédaction de la notice

2005

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Séraphin Gilles, Scellès Maurice

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (inventaire préliminaire des églises médiévales)

Typologie du dossier

Sous-dossier

église prieurale Saint-Saturnin, actuellement église paroissiale
église prieurale Saint-Saturnin, actuellement église paroissiale
© Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; © Conseil départemental du Lot
Voir la notice image