Château

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château

Localisation

Localisation

Occitanie ; Lot (46) ; Léobard

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lot

Canton

Salviac

Lieu-dit

Château (le)

Références cadastrales

1835 A2 1181, 1182, 2014 A 1126, 1139

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Cour

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

17e siècle

Description historique

Léobard relève de la seigneurie de Gourdon jusqu'à la création de la châtellenie de Salviac. En 1337, lorsque Pierre de Balène revend la châtellenie à Philippe de Jean, un repaire de Lacoste et un mas du même nom sont mentionnés sur la paroisse de Léobard : le premier a conservé son nom, le second, tenu "en fief noble" par le notaire Arnal de Codico (J. Lartigaut, 1992), est devenu le château de Léobard. Lors du dénombrement de 1504, le repaire de Léobard est tenu par Antoine Durfort, seigneur de Boissières (L. d'Alauzier, 1984) : les Durfort s'y maintiennent jusqu'en 1745, puis la seigneurie passe à Antoine de Beaumont-Toucheboeuf dont hérite, en 1750, son neveu Jean-François de Beaumont, seigneur des Junies (C. Didon, 1996), qui habite Léobard (Clary, 1986). Après la Révolution le domaine devient la propriété des Grandsault-Lacoste (C. Didon, 1996).
Les bâtiments qui nous sont parvenus ne semblent pas conserver des parties antérieures au 17e siècle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon

Matériaux de la couverture

Tuile plate

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Typologie du couvrement

Typologie de couverture

Toit à longs pans, toit en pavillon

Commentaire descriptif de l'édifice

Le plan cadastral de 1835 montre un grand édifice à un corps de logis au nord-est (conservé) et deux ailes plus étroites, probablement des communs, entourant une cour carrée. Celle-ci était fermée au nord-ouest par un mur épais, munie d'une courtine, dont des vestiges subsistent : un trou barrier correspond au portail d'entrée aujourd'hui disparu. Une tour carrée flanque l'angle nord du logis, une seconde lui fait pendant à l'angle ouest de l'ensemble. La façade sur cour conserve les vestiges d'une porte en plein-cintre et des croisées murées.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2007

Date de rédaction de la notice

2013

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Séraphin Gilles, Scellès Maurice

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (inventaire préliminaire de l'architecture civile médiévale)

Typologie du dossier

Dossier individuel

château
château
© Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; © Conseil départemental du Lot
Voir la notice image