Château

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château

Localisation

Localisation

Occitanie ; Lot (46) ; Luzech

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lot

Canton

Luzech

Références cadastrales

1812 E1 2, 2014 AY 120, 121

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 13e siècle

Description historique

On ne sait rien de Luzech au premier âge féodal : en faisant ce constat, J. Lartigaut (1979, p. 255) supposait que le castrum avait pu appartenir à des seigneurs laïcs, et peut-être même à la famille éponyme, mais qu'il n'était pas possible de l'affirmer. L'évêque de Cahors achète vers 1227 Puy-l'Evêque et Luzech dont il devient le seigneur éminent (L. d'Alauzier, 1978). L'évêque ne réside jamais dans son château de Luzech, qui est confié à un "capitaine" vers 1375. En 1504, Bertrand de Luzech est baron du lieu, tenu de l'évêque avec toutes seigneuries, et il possède l'un des châteaux et la ville tenus de l'évêque et en pariage avec lui (L. d'Alauzier, 1984), mais l'année suivante, l'évêque Antoine de Luzech cède à son frère tous les droits de son église dans la juridiction de Luzech, en réservant toutefois les hommages des vassaux de la châtellenie (J. Lartigaut, 1979). Le château épiscopal est considéré comme vétuste lors d'un inventaire en 1509 (C. Didon, 1996). La famille de Luzech s'éteint vers 1600, et la seigneurie passe par alliance aux Chapt de Rastignac.
En 1841, l'emplacement de l'ancien château des seigneurs de Luzech est vendu, ou plutôt donné à la commune par le duc de La Rochefoucauld-Liancourt, héritier de Pierre-Jean-Julie Chapt, marquis de Rastignac (J. Bessières, 1873).
Le donjon du château de l'évêque peut dater du deuxième quart du 13e siècle, et sa construction serait alors postérieure à l'acquisition de 1227, et devrait donc être attribuée à Guillaume de Cardaillac (1208-1235) ou à Géraud de Barasc (1236-1250).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille

Description de l'élévation intérieure

3 étages carrés

Typologie du couvrement

Voûte en berceau brisé

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier en vis sans jour, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Le castrum de Luzech a été implanté sur l'isthme étroit (moins de 100 m) d'une vaste presqu'île isolée par un cingle du Lot, dominé par le plateau de l'Impernal occupé très tôt par un oppidum.
Du château des évêques subsiste principalement le donjon, assis sur une table rocheuse : c'est une tour carrée de quatre niveaux, à contreforts d'angle enveloppants, contre laquelle s'appuie un étonnant mur-bouclier en retour d'équerre de même hauteur. La tour n'était accessible que par une porte, couverte d'un arc brisé, située au premier étage, d'où un escalier en vis ménagé dans l'épaisseur du mur permettait de gagner les niveaux supérieurs ; une trémie réservée dans la voûte donnait accès au rez-de-chaussée éclairé par une seule petite fenêtre haute, à large chanfrein et couverte en plein-cintre. Le mur-bouclier est aveugle, à l'exception d'une petite porte et d'une archère couverte en plein-cintre percées dans sa partie basse. Au pied du donjon, des murs ruinés et des portes à arc brisé appartiennent à une enceinte et une barbacane en chicane.

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1905/02/18 : classé MH partiellement

Précision sur la protection de l'édifice

Tour : classement par arrêté du 18 février 1905.

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Tour

Intérêt de l'édifice

À signaler, site archéologique

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1992

Date de rédaction de la notice

2013

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Séraphin Gilles, Scellès Maurice

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (inventaire préliminaire de l'architecture civile médiévale)

Typologie du dossier

Dossier individuel

1/2
château
château
© Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; © Conseil départemental du Lot
Voir la notice image