Château

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Haute-Loire (43) ; Tence

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Tence

Lieu-dit

Joux

Références cadastrales

1830 H2 372 BIS, 373, 1975 BH 203, 225, 226, 227

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Chapelle, logement, communs, four à pain, parc, serre

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Fin du Moyen Age, limite 18e siècle 19e siècle, 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1811, 1816, 1818, 1894

Commentaires concernant la datation

Porte la date, daté par tradition orale

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

En 1379, Pierre de Mayol aurait acheté la seigneurie de Joux à Bertrand Monédier. La famille Mayol conserve Joux jusqu'au 16e siècle. En 1584, Gasparde Geoffroy de Joux épouse François Durranc. La famille Durranc (ou du Ranc) demeure à Joux jusqu'au 18e siècle. En 1732, Anne-Marie du Ranc épouse Jean-Joseph de La Fayolle de Mars. En 1889, leur descendant vend Joux à Fritz Meurer, négociant en soieries à Lyon. Il ne subsiste aucun élément significatif de la maison forte primitive sinon la base d'une échauguette à l'angle sud-ouest de la demeure. Cette dernière est composée d'éléments hétérogènes harmonisés à la limite des 18e-19e siècles. La tour qui flanque l'angle sud-est a été construite vers 1850. La chapelle a été bénie le 30 mai 1850 sous le vocable de la Visitation de la Vierge. Les parties agricoles et les communs, entremêlés, ont été (re) construites au 19e siècle comme le confirment plusieurs dates portées : 1811 sur la grange-étable sud, 1816 sur la grange-étable nord, 1818 sur le porche couvert. Au nord et à proximité du château une maison est accolée à un corps de ferme ; elle a été construite en 1894 pour servir d'annexe à la demeure. Le four à pain et le hangar sont postérieurs au cadastre de 1830.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, moellon

Matériaux de la couverture

Basalte en couverture

Typologie de plan

Plan régulier en U

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 2 étages carrés

Typologie du couvrement

Voûte en berceau

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Terrasse, toit à longs pans, toit conique, croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier droit, en maçonnerie, escalier dans-oeuvre : escalier tournant, en charpente

Commentaire descriptif de l'édifice

Le sous-sol du château renferme deux caves sous plancher. L'escalier central est en deux parties : un escalier droit en pierre dessert le premier étage ; un escalier tournant en charpente conduit au second. Le rez-de-chaussée comprend une cuisine, une salle à manger, un salon et un ancien fournil voûté en berceau. Un fumoir accolé au salon au 19e siècle est aujourd'hui détruit. Le premier étage contient les chambres. Le second étage renfermait des chambres de domestiques, un saloir, et un laboratoire photographique. Le château est couvert d'un toit à croupes. Une échauguette moderne est couverte d'un toit conique. La tour est couverte d'une terrasse. Il n'y a pas de communications entre l'intérieur de la demeure et la tour. Le château et ses principales dépendances forment un plan en U. L'aile nord, adossée au château, est une grange-étable. L'aile ouest renferme une étable à chevaux avec un logement, un porche couvert et la chapelle. L'aile sud comprend un logement de fermier et une grange-étable. A proximité de ces bâtiments on distingue au sud : un fournil accolé à un hangar et au nord une maison-bloc avec l'annexe du château. Le parc paysager comprend principalement une avenue bordée d'arbres, la terrasse au-devant du château sous laquelle est la serre froide voûtée, une quinconce de hêtres, les vestiges d'un jardin paysager, un étang.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Armoiries

Description de l'iconographie

Une pierre au-dessus de la porte du château figure les armes de la famille La Fayolle de Mars : d'argent, à un lion rampant de gueule, au chef d'azur, chargé de deux palmes d'or, passées en sautoir et liées de gueules

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1997

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Lionel Sauzade

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88