Maison forte

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison forte

Titre courant

Maison forte

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Haute-Loire (43) ; Tence

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Tence

Lieu-dit

Besset (le)

Références cadastrales

1830 G2 465, 466, 469, 470, 1975 AW 75, 76

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Ferme

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Fin du Moyen Age, 18e siècle, 19e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Après avoir peut-être appartenu à la famille d'Usson, Le Besset passe aux La Tour-Maubourg avant 1324, aux Le More en 1519 et aux Luzy de Pélissac en 1551. Ces derniers conservent le domaine du Besset jusqu'au début du 18e siècle. En 1768, Christophe Allouès, seigneur de la Fayette, vend le Besset à Joseph Brioude, chirurgien à Saint-Jeures. La maison forte restera dans la descendance de la famille Brioude jusqu'à une époque récente. La chronologie des différentes parties de la maison forte est incertaine. L'édifice primitif était peut-être composé d'un corps de logis rectangulaire flanqué d'une tour d'escalier circulaire à l'image des maisons fortes de la Borie (commune de Chenereilles) et de Salcrupt (commune de Saint-Jeures). Un tel bâtiment se distingue encore dans l'édifice actuel. Au nord-est de cette première construction s'appuie une importante tour carrée de la fin du Moyen-Age. Enfin, au 19e siècle (après 1830) , le logis primitif a été prolongé de deux travées en direction du nord-ouest. La ferme qui jouxte la maison forte est aujourd'hui une propriété indépendante.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, pierre de taille, moellon

Matériaux de la couverture

Basalte en couverture

Description de l'élévation intérieure

3 étages carrés

Typologie du couvrement

Voûte en arc-de-cloître

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, toit en pavillon, toit conique

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier hors-oeuvre : escalier en vis sans jour, en maçonnerie, escalier dans-oeuvre : escalier en équerre, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

La tour circulaire, bâtie en moellon, est couronnée par trois bretèches et couverte d'un toit conique. Elle renferme un escalier en vis qui distribue l'ensemble de la demeure. Le corps de logis principal, y compris son extension du 19e siècle, est en moellon à l'exception de sa face sud-est qui est en pierre de taille. Il comprend deux étages. Il est couvert d'un toit à croupes. La tour carrée en pierre de taille est couverte d'un toit en pavillon. Elle renferme trois étages. Son rez-de-chaussée, voûté en arc-de-cloître, est relié au premier étage par un escalier pris dans l'épaisseur d'un mur. Un tourelle sur trompe est à la jonction du corps de logis et de la tour carrée ; elle renferme actuellement des petites pièces.

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1991/09/30 : inscrit MH partiellement

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Le corps de ferme indépendant n'a pas été visité.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1997

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Lionel Sauzade

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88