Demeure ; ferme

Désignation

Dénomination de l'édifice

Demeure, ferme

Titre courant

Demeure ; ferme

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Haute-Loire (43) ; Tence

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Tence

Lieu-dit

Laniel

Références cadastrales

1830 J2 330, 332, 333, 334, 335, 1975 BL 38

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Ferme, jardin potager

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 16e siècle 17e siècle (?)

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Le fief de Laniel a été la propriété des familles Joux (16e siècle) , Faye (17e siècle) , Ferrapie de Laniel (17e-19e siècles). De source orale la demeure (maison forte ?) aurait brûlé au 19e siècle. Son emplacement correspondrait au bâtiment signalé sur le cadastre ancien sous le n°335. Cependant, le logis actuel, qui est antérieur au cadastre de 1830, pourrait être cette demeure sous une forme remaniée. Les encadrements anciens conservés plaident pour cette dernière hypothèse à moins qu'ils ne soient tous des réemplois. Le fenil sur étable (ou remise) perpendiculaire au logis est un bâtiment antérieur à 1830 mais remanié. Le corps de ferme qui fait face au logis a été reconstruit au 20e siècle sur les bases de bâtiments eux aussi antérieurs au cadastre ancien. Un bâtiment agricole moderne a été construit sur le coté sud-est de la cour.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, moellon sans chaîne en pierre de taille

Matériaux de la couverture

Basalte en couverture, tuile plate mécanique

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré, comble à surcroît

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, pignon couvert

Commentaire descriptif de l'édifice

L'édifice est organisé autour d'une cour fermée. Le logis est composé de deux parties distinctes. La première, au sud-est, est un bâtiment carré dont la façade conserve des éléments anciens : une porte murée à linteau en accolade, un écu aux armes bûchées avec les traces d'un chevron surmonté de deux motifs circulaires (armes de la famille Ferrapie ?) , une baie à traverse à moulures prismatiques croisées. Ce premier bâtiment a été remanié, à une date indéterminée, au moment où un second bâtiment lui a été accolé, au nord. Ce second bâtiment comprend une remise en rez-de-chausée surmontée d'un étage carré et d'un comble. A l'angle nord-ouest des corbeaux signalent peut-être un élément défensif détruit (bretèche ou échauguette). Aujourd'hui, une unique toiture à croupes en lauze réunit ces deux parties du logis. Les autres bâtiments sont des dépendances agricoles remaniées couvertes en tuile. Les anciens jardins sont clos de murs.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Armoiries

Description de l'iconographie

Armes martelées situées au-dessus de l'actuelle porte de la demeure.

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection et label

Observations concernant la protection de l'édifice

Intérieur non visité.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1997

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Lionel Sauzade

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88