Temple

Désignation

Dénomination de l'édifice

Temple

Genre du destinataire

De protestants

Titre courant

Temple

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Haute-Loire (43) ; Le Chambon-sur-Lignon ; 14 Route du Mazet

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Tence

Adresse de l'édifice

Route du Mazet 14

Références cadastrales

1832 A2 734, 1975 AE 14

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 19e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par source, daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

Morin (ingénieur)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Vers 1550-1560 la Réforme se répand dans les Monts du Velay. A partir de 1604, les réformés du Chambon construisent un temple au lieu-dit " le creux du temple ", à proximité de l'édifice actuel. Le 16 mars 1679, une ordonnance de l'intendant interdit le culte au Chambon et le temple est détruit. En 1803, le Consistoire de Saint-Voy dont dépend le Chambon est créé. En 1810, il est évoqué la construction d'un abri pour le culte. En 1816, les premières démarches pour l'édification du temple sont réalisées et L'Etat accorde une première aide. En 1817 : choix de l'emplacement du futur temple, lancement d'une souscription, imposition extraordinaire de la commune, institution de corvées. Le 21 août 1820, les travaux de construction sont adjugés d'après le projet donné par Morin, ingénieur des ponts-et-chaussées. Le 19 septembre 1820, après plusieurs années de tractations, le conseil municipal désigne l'emplacement du temple. En mai 1821, les travaux de construction débutent. Tout au long du 19e siècle, travaux de parachèvement et travaux de restaurations se succèdent et plusieurs aides de l'Etat sont accordées. En février 1827, il reste à faire le décor des colonnes (socles, chapiteaux et peinture) , le lambrissage et la peinture du plafond, la chaire et le parquet, le vestibule des deux portes. En 1832, la chaire et le lambris du plafond sont posés. Le 15 septembre 1850, Testud, ingénieur des ponts-et-chaussées, donne des plans et devis pour de nouveaux travaux : percement de deux baies encadrant la porte est, construction d'une tribune avec en dessous un cabinet et un vestiaire pour le pasteur (adjudication le 2 août 1851). En 1861, le temple n'est toujours pas pavé et les colonnes sont encore brutes. En 1898-1899, un projet de restauration reste sans suite (plan signé J. M. Mazayer ?, géomètre ; devis signé J. Bard). Le 20 avril 1900, P. Verdier, architecte départemental, dresse un nouveau projet de restauration du temple. Ces travaux concernent surtout la reconstruction du campanile et des tribunes ; ils sont adjugés à Elisée Russier, menuisier, le 28 avril 1901. En 1930, de nouvelles restaurations sont réalisées (travaux indéterminés). En 1942, l'orgue est installé. En 1980, l'intérieur du temple est restauré et la tribune est reconstruite. (datations et attributions par travaux historiques).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, pierre de taille, moellon

Matériaux de la couverture

Basalte en couverture

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

3 vaisseaux

Typologie du couvrement

Voûte en berceau, lambris de couvrement

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert

Commentaire descriptif de l'édifice

L'édifice se compose de sept travées. La première travée est occupée par la tribune avec en dessous des cabinets et le vestibule. La dernière travée renferme la chaire, les bancs du conseil presbytéral et la table de communion. Le sol est pavé en basalte ou en trachyte. La voûte de la nef et les plafonds des collatéraux sont en lambris peints. Les faces est et sud sont en pierre de taille ; les autres murs sont en moellons équarris.

Technique du décor des immeubles par nature

Vitrail

Indexation iconographique normalisée

Ornement à forme géométrique

Description de l'iconographie

Les vitraux, non figuratifs, occupent les occulus est et ouest.

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection et label

Référence aux objets conservés

IM43000504, IM43000503, IM43000502

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1997

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Lionel Sauzade

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88