Immeuble

Désignation

Dénomination de l'édifice

Immeuble

Titre courant

Immeuble

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Loire (42) ; Saint-Etienne ; 12 place Jean-Jaurès

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Saint-Etienne centre

Canton

Saint-Etienne nord-est 1

Lieu-dit

Jean-Jaurès (place)

Adresse de l'édifice

Jean-Jaurès (place) 12

Références cadastrales

1826 B2 1920, 1864 C7 1178, 1996 BX 3A

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Café

Nom de l'édifice

Place Marengo, puis Jean-Jaurès

Références de l'édifice de conservation

IA42000224

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1831

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Brunon Jean-Baptiste (commanditaire)

Description historique

En 1826, cette parcelle non bâtie d'une surface de 7 ares, occupe l'emplacement des nos 12 et 14 de la place actuelle. Elle appartient à André Moine, rentier domicilié à Valbenoîte. Jean-Baptiste Brunon en acquiert la moitié pour y construire un immeuble. Il demande l'alignement le 11 janvier 1831 et fait édifier le bâtiment selon le modèle Dalgabio de la maison Combry (n° 4 de la place). En 1834, Benoît Vermorel y fait apposer une enseigne "Café Beaujolais". En 1864, l'ensemble (maison, sol et cour) appartient à la veuve d'Emile Dumarest, demeurant 38 rue de Lyon. Le balcon filant du dernier niveau a été rajouté postérieurement ce qui n'empêche pas la lisibilité de l'élévation en continuité avec le n° 14.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique

Typologie de plan

Plan régulier

Description de l'élévation intérieure

Entresol, 3 étages carrés

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Cet immeuble de trois étages carrés et entresol sur rez-de-chaussée, présente la plus petite largeur (3 travées) de façade sur la place. La hiérarchie verticale de l'élévation est marquée par la taille décroissante des balcons et un remarquable travail de ferronnerie.

Technique du décor des immeubles par nature

Ferronnerie

Commentaires d'usage régional

Immeuble de rapport

État de conservation (normalisé)

Restauré

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1998

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Sanquer Cendrine

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (patrimoine 19e-20e siècles de Saint-Etienne)

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88