Abbaye Sainte-Marie

Désignation

Dénomination de l'édifice

Abbaye

Genre du destinataire

De bénédictins

Appelation d'usage

Abbaye Sainte-Marie

Titre courant

Abbaye Sainte-Marie

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Landes (40) ; Cagnotte ; chemin de Compostelle

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pouillon

Adresse de l'édifice

Compostelle(chemin de)

Références cadastrales

1829 A3 381, 2002 A3 702

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle, 13e siècle, 3e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1861

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Selon Marguerite Decla, la fondation de l'Abbaye "coenobium Beatae Mariae de Cagnotta" a généralement été associée au nom de l'évêque de Dax Oltherius. La charte de fondation daterait de 799 ou de 898, mais le document est perdu. Une charte de 1122 mentionne que l'abbé Gauillaume de Borets et des religieux vivent en communauté. Par cette charte, le vicomte d'Orthe les dote d'un terroir à exploiter : la forêt de Cagnotte. Est-ce là la véritable charte de fondation ? Il reste de l'abbaye primitive le chevet de l'église abbatiale datant du milieu du 12e siècle. Les parties hautes du choeur (arc triomphal brisé, chapiteaux surmontant les colonnes) datent de la fin du 12e siècle. Les voûtes d'ogives du choeur et de la chapelle nord date du 13e siècle. Le reste de l'église date probablement d'une campagne de reconstruction de 1861 (date gravée au dessus du portail occidental). Les vestiges d'un ancien bâtiment conventuel, situé à l'Ouest de l'église, conserve (sur l'élévation Ouest) des baies géminées du 13e siècle. A l'intérieur (effondré) une cheminée en pierre date probablement du 17e siècle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille, moellon, enduit,

Matériaux de la couverture

Tuile creuse, ardoise

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, toit en pavillon

Commentaire descriptif de l'édifice

L'abbaye était établie près du ruisseau le Bassencq. L'église (en croix latine, chevet plat) est construite en pierre de taille (parties anciennes du chevet) et en moellons de calcaire enduit (principalement pour les parties 19e siècle). Le clocher (toit en pavillon) est couvert par de l'ardoise. Le choeur et les bras du trancept sont voûtés d'ogives. Sous le choeur une crypte abritait des sarcophages (vicomtes d'Orthe). Les vestiges de l'ancien bâtiment conventuel à l'Ouest sont en pierre de moyen appareil recouverte par un enduit.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1970/02/12 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Arrêté de protection : seule l'église est inscrite.

Observations concernant la protection de l'édifice

Étudié avec le canton de Peyrehorade dans le cadre de la communauté de communes du Pays d'Orthe

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Charneau Bertrand

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier avec sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37