Tannerie puis usine de lunetterie, actuellement maison et immeuble

Désignation

Dénomination de l'édifice

Tannerie, usine de lunetterie

Destination actuelle de l'édifice

Maison ; immeuble

Titre courant

Tannerie puis usine de lunetterie, actuellement maison et immeuble

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Jura (39) ; Morez ; 7, 8 rue de la Tannerie

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Franche-Comté

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Morez

Adresse de l'édifice

Tannerie (rue de la) 7, 8

Références cadastrales

1822 SU 966 à 972, 2009 AI 256, AK 1

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Pavillon de jardin, jardin potager, mur de clôture, mur de soutènement, escalier indépendant, cour

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

2e quart 19e siècle, 3e quart 19e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Bonnefoy Jean-Célestin (commanditaire), Ponard Xavier (commanditaire), Malfroy Honoré (commanditaire)

Description historique

Le plan cadastral napoléonien de 1822 montre deux bâtiments en vis à vis, de chaque côté du chemin vicinal de Saint-Claude à Morez : la tannerie de Félix Bonnefoy (n° 968) et son battoir d'écorces (n° 969) , en aval de la source de Morez-Dessus. Au cours de cette décennie, la ville compte six tanneries, à l'effectif variable (13 personnes en tout en 1824, 6 en 1826) et de dimensions modestes (au premier trimestre 1824, elles travaillent ensemble 112 peaux de boeufs, 206 de vaches et 216 de veaux). Le battoir est modifié vers 1843 par Jean-Célestin Bonnefoy fils (ou Bonnefoy-Combey) , qui l'agrandit, puis vers 1852-1855 (addition d'un deuxième étage ?). Nouvelles modifications par la suite, dues à Xavier Ponard et Honoré Malfroy qui le transforment en lunetterie vers 1892 puis convertissent la tannerie en habitation vers 1893 (avec agrandissement). En 1934, l'atelier est occupé par la fabrique de lunettes V. Lacroix et Fils (Victor Lacroix était auparavant signalé au 5 rue de l'Abbaye). Comme le rappelle une plaque en façade, la maison abrite ensuite la société de lunetterie d'Henri Morel lequel, originaire des Arcets (commune de Prémanon) , aurait succédé à un nommé Forestier. Actuellement, les deux bâtiments servent d'habitation.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Métal en couverture, béton en couverture

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage en surcroît

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, demi-croupe, pignon couvert, croupe, terrasse

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre, escalier isolé : escalier droit, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Le site est formé de deux bâtiments, aux murs en moellons calcaires enduits et à toiture métallique. Au nord de la rue, l'ancienne tannerie (n° 8) , coiffée d'un toit à demi-croupes, compte un sous-sol, un étage carré et un étage en surcroît. Elle présente trois travées sur son élévation antérieure (côté rue) , revêtue d'un essentage de tôle et où les baies sont chacune protégées par un petit auvent, et cinq sur l'élévation latérale droite (est). Elle s'inscrit dans un terrain en pente, avec mur de soutènement la protégeant à l'ouest, et dispose de deux jardins potagers clos (l'un au nord et l'autre à l'est) , desservis par deux escaliers isolés, et d'un pavillon de jardin (moellons calcaires enduits, étage de soubassement et rez-de-chaussée surélevé, toit terrasse en béton). Sa destination intermédiaire est rappelée par une enseigne en bois placée sur le mur oriental, portant l'inscription " Fabrique de lunetterie ", et par une plaque émaillée surmontant l'entrée principale au sud avec " Fabrique de lunetterie / Henri Morel / Exportation ". Le deuxième bâtiment, de l'autre côté de la rue, a deux étages carrés et un comble à surcroît, protégés par un toit à longs pans, pignon couvert à l'ouest et croupe à l'est. Dans son cas, l'essentage de tôle se trouve sur le mur pignon oriental et les baies de chaque étage sont protégées par un petit auvent continu. Le mur gouttereau sud est très remanié.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2009

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Poupard Laurent

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Franche-Comté - Direction de l'Inventaire du patrimoine 4, square Castan 25031 Besançon Cedex - 03.63.64.20.00

1/26
tannerie puis usine de lunetterie, actuellement maison et immeuble
tannerie puis usine de lunetterie, actuellement maison et immeuble
© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine, ADAGP
Voir la notice image